Barack Obama, seigneur des drones tueurs

Barack Obama, seigneur des drones tueurs

Barack Obama est un mordu des drones tueurs… Se référant à un article du New York Times (1), le journaliste Karel Vereycken (2) rapporte que :

« chaque mardi lors d’une vidéo conférence sécurisée réunissant une centaine de responsables du terrorisme, Obama dresse personnellement la liste des militants présumés d’Al-Qaïda à éliminer par drone prédateur. A partir de biographies proposées par ses conseillers, Obama interroge les experts et demande l’âge du suspect, avant de sélectionner les courtes biographies de ces ennemis des Etats-Unis… » …( …) …

« Que le pays où sont assassinées les victimes ne soit pas en guerre contre les Etats-Unis, que ces futures victimes aient été « choisies » dans le plus grand secret, sans le moindre procès, qu’ils soient citoyens américains ou non, tout cela n’a aucune importance, tant que c’est le Président en personne qui prend la décision ».

Des centaines de victimes innocentes

Au Pakistan, en Afghanistan et au Yémen, les victimes collatérales des drones se comptent par centaines. Selon Paul Harris, dans The Guardian (3), « le Bureau du journalisme d’investigation (BIJ), basé à Londres, estime qu’environ 830 civils, dont des femmes et des enfants, auraient perdu la vie lors des attaques de drones au Pakistan, 138 au Yémen, et 57 en Somalie. Des centaines d’autres ont été blessés ». Comme le remarque aujourd’hui Robert Grenier, ancien directeur du centre de contre-terrorisme de la CIA de 2004 à 2006, les Etats-Unis se créent plus d’ennemis qu’ils n’en suppriment sur le champ de bataille. Le problème, c’est que 83% des Américains approuvent l’utilisation de drones tueurs – d’après un sondage du Washington Post publié en février dernier – avec, parmi eux, 77% de démocrates libéraux. Explications données par le journaliste Michael Cohen (4) : les drones ne sont pas chers et tuent des « méchants », tout en maintenant les GI’s loin des zones à risques.

Si – selon un récent sondage du Centre de recherche Pew (5) – 69% des Français se disent globalement satisfaits de la politique étrangère étasunienne, 63% réprouvent l’utilisation de drones tueurs. On est loin de l’image d’Epinal d’Obama humaniste vendue par les communicants de la Maison-Blanche.

(1) Secret ‘Kill List’ Proves a Test of Obama’s Principles and Will, par Jo Becker et Scott Shane (NYT – 29/5/12)
http://www.nytimes.com/2012/05/29/world/obamas-leadership-in-war-on-al-qaeda.html?pagewanted=all   

(2) Obama, seigneur des drones, menacé d’un Watergate ? par Karel Vereycken (Nouvelle Solidarité – 15/6/12)

(3) Drone attacks create terrorist safe havens, warns former CIA official (The Guardian – 5/6/12) http://www.guardian.co.uk/world/2012/jun/05/al-qaida-drone-attacks-too-broad

(4) Why Americans love Obama’s kill list Transparent? No, but it keeps us safe par Michael A. Cohen (Washington Post – 10/6/12) http://www.concordmonitor.com/article/334929/why-americans-love-obamas-kill-list?page=full

(5) Global Opinion of Obama Slips, International Policies Faulted Selon le Centre de recherche Pew, 28% des Etatsuniens réprouvent l’utilisation de drones tueurs. Dans d’autres pays cités, les chiffres sont les suivants : Turquie (81%), Espagne (76%), Brésil (76%), Japon (75%), Russie (68%), Egypte (89%), Jordanie (85%), et Tunisie (72%)… Les résultats du sondage effectué au Pakistan seront publiés ultérieurement !  http://www.pewglobal.org/2012/06/13/chapter-1-views-of-the-u-s-and-american-foreign-policy-4/

Sur le même sujet :

Comment Barack Obama a appris à tuer, par Stephane Trano (Marianne 2 – 5/6/12)
http://www.marianne2.fr/Comment-Barack-Obama-a-appris-a-tuer_a219376.html  

Obama “seigneur des drones” (France Culture – 7/6/12)
http://www.franceinfo.fr/monde/la-revue-de-presse/le-seigneur-des-drones-et-les-adieux-de-bradbury-le-martien-chronique-638955-2012-06-07  

Articles Par : Gilles Munier

Sur le même sujet:

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca