Conflit syrien : où est la neutralité suisse ?

Conflit syrien : où est la neutralité suisse ?

Le Département Fédéral des Affaires Etrangères a contribué, par une somme de 60’000 fr., aux dépenses logistiques des réunions à Berlin destinées à préparer l’opposition syrienne en vue du remplacement du président Assad. Berne est en train d’aider explicitement des groupes qui entendent prendre le pouvoir avec les armes et mènent une guerre civile soutenue par les forces impérialistes des USA et leurs alliés, la France en premier lieu.

Il s’agit, de la part du gouvernement suisse, d’une honteuse ingérence dans les affaires d’un pays souverain, en dépit de sa neutralité proclamée à tout moment, et pour se mettre aux côtés des puissances néo-colonialistes qui sont en train de préparer une nouvelle mise à sac des ressources pétrolières à travers une guerre, comme ce fut le cas en Iraq et en Libye. Cela jette dans le chaos le Moyen-Orient, lance un défi irresponsable à la Chine et à la Russie et met en grave danger la paix mondiale.

Le rôle de notre pays, en tant que pays neutre, est d’agir pour favoriser le dialogue entre les parties en conflit et certainement pas d’en aider seulement une, d’autant plus que l’opposition syrienne n’est pas forcément beaucoup plus démocratique que le régime Assad. Des actions comme celle-là jettent un discrédit sur notre politique étrangère et nous font perdre de notre crédibilité aux yeux des autres pays non alignés dans cette guerre.

Nous condamnons toutes formes d’interventions militaires étrangères en Syrie. Seule une solution politique à travers un dialogue entre les parties en conflit pourra mettre fin à cette guerre civile. Mais l’opposition syrienne est fortement divisée et ses différentes tendances poussent vers diverses solutions, selon leurs « sponsors » qui ont des intérêts différents (Arabie Saoudite, Qatar, USA, France, Turquie, Israël, etc.).

Par ailleurs nous exigeons que la Suisse cesse de vendre des armes au Qatar, car celles-ci finiront très probablement entre les mains des rebelles syriens soutenus et armés par cette monarchie du Golfe et contribueront ainsi à alimenter la guerre civile en cours. Nous exigeons que la Confédération respecte dans les faits les principes dont elle se revendique en paroles et cesse de vendre des armes aux pays belligérants ou qui soutiennent matériellement des guerres en dehors de leur territoire.

Parti Suisse du Travail – POP
Le 6 août 2012

Communiqué de presse du Parti Suisse du Travail

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca