Crimes de Guerre:Plainte contre le général Franks en Belgique

Région :

Vous avez été très nombreux à cosigner la plainte déposée à Bruxelles. 17 Irakiens et 2 Jordaniens accusent de crimes de guerre le général Franks, chef de l’armée US en Irak.

La présente Lettre d’Info vous tient au courant du procès. Et des initiatives prises par les plaignants et la Coordination STOP USA qui les soutient.

Dans de nombreux pays, cette action a reçu un accueil très favorable. De nombreuses personnalités ont signé l’appel pour empêcher que le gouvernement belge ne renvoie la plainte aux Etats-Unis, c’est-à-dire à la poubelle. Vous trouverez la liste des noms sur le site www.stopusa.be

Le gouvernement belge ment: la plainte est toujours en Belgique !

Comme vous l’avez entendu, Bush est furieux. Washington a menacé, notamment, de retirer le siège de l’Otan à Bruxelles. Capitulant devant ce chantage, les négociateurs pour le nouveau gouvernement ont décidé de dénaturer la loi belge de compétence universelle, dite « la loi sur le génocide ».

Mais ceci ne veut pas dire que la plainte contre Franks est classée. La procédure judiciaire est entamée et est toujours en cours. Nous nous battrons jusqu’au bout, le dépôt de la plainte n’est pas « symbolique ». Le ministre de la Justice de l’ancien gouvernement vient enfin de signifier le renvoi aux Etats-Unis. Ce qui permet à l’avocat Jan Fermon d’introduire un appel devant le Conseil d’Etat. Il sera très difficile, sinon impossible, pour le prochain gouvernement de se débarrasser de cette procédure en cours, d’autant plus que le Conseil d’Etat a déjà critiqué vertement les interventions gouvernementales dans les affaires judiciaires.

Dans tous les cas, l’affaire reste donc à Bruxelles pour les mois qui viennent. Et pour faire pression sur le gouvernement belge, pour exiger que les victimes aient accès à un procès équitable, votre soutien international très large est indispensable. Nous allons expliquer comment…

Nous avons besoin de vous tous pour faire pression

Quelle est la seule chose qui pourra empêcher le gouvernement belge de capituler définitivement devant Washington et d’étouffer la plainte ? La protestation internationale.

   Des dizaines de millions de manifestants sont descendus dans la rue contre cette guerre. La présente action, c’est le moyen de continuer la lutte, de combattre l’impunité, de préparer un large mouvement capable de résister mieux encore aux prochaines guerres en préparation.

   Tous ensemble, refusons le diktat de l’impunité exigeons la justice pour les victimes des Etats-Unis! 19 plaignants accusent à Bruxelles, mais on compte 7.000 victimes en Irak. Notre objectif est que 7.000 personnes, signent l’appel et versent un Euro pour les frais du procès : donnez une voix à chacune des 7.000 victimes.

   Que pouvez-vous faire pour nous aider à y arriver ?

  • Diffuser l’information sur le procès Franks, rectifier les mensonges.

  • Faire signer l’appel de soutien qui figure sur le site.

  • Intervenir pour le faire placer sur des sites Internet (ou nous les signaler).

  • Comme en Belgique, présenter la plainte par des stands et autres interventions dans les festivals musicaux et autres événements de l’été. Faire signer les artistes.

A qui s’adresser ?

Nous travaillons dans deux directions : les simples citoyens et les personnalités marquantes.

  • Les simples citoyens : parce que, face aux menaces de guerre croissantes qui pèsent sur les années à venir, notre ambition est de développer un mouvement pour la paix permanent, large et dynamique : des comités de base STOP USA ont commencé à se mettre en place dans diverses régions et pays. Il en faut beaucoup plus. Ils pourront prendre en charge l’information et la mobilisation de la population dans les écoles, les entreprises, les quartiers, les associations.

  • Les personnalités marquantes : à toutes les époques de l’histoire, on a vu de grands intellectuels, de grands artistes et d’autres personnalités marquantes prendre position contre la guerre: Picasso, Sartre, Mohammed Ali… Même aux Etats-Unis, tout récemment, des acteurs et réalisateurs de cinéma très connu ont dénoncé Bush avec courage. De telles prises de position encouragent beaucoup de gens.

Nous vous demandons donc de faire signer le maximum de gens autour de vous et de transmettre leurs adresses e-mails UNIQUEMENT à notre secrétariat info@stopusa.be. Ainsi, nous pourrons les tenir informés.
    Nous vous demandons aussi de réfléchir très sérieusement à vos possibilités de décrocher vous-même la signature d’une personnalité marquante de votre pays : un prix Nobel de littérature, un artiste ou sportif internationalement connu, etc. Soit vous avez vous-même la possibilité d’un contact direct, soit vous pouvez demander à quelqu’un qui connaît quelqu’un qui… N’oubliez pas de nous transmettre aussi l’adresse e-mail et/ou postale qui nous permettra d’informer ces personnalités. Merci.

Que pouvons-nous vous fournir ?

  • Un clip vidéo (2’30″) : pour présenter notre action de façon brève et frappante. En français, anglais, néerlandais, espagnol, et bientôt arabe. Utilisable

    • pour placer sur sites Internet

    • pour envoyer en mail (version légère),

    • pour présenter en “publicité” avant un débat ou un concert

    • pour attirer l’attention sur un stand : projetez-le sur un ordinateur portable, une TV ou un projecteur multimédia.

  • Les vidéos originales ramenées de Bagdad : témoignages sur les crimes, accusations, preuves… Vous pouvez les consulter sur

  • Le dossier juridique : disponible sur notre site.

  • Des conférenciers et intervenants : les deux médecins qui ont recueilli les plaintes à Bagdad, etc…

Stop USA International

STOP USA Belgique a été fondé en septembre 2002 pour préparer la mobilisation contre la guerre en Irak. Mais STOP USA vise la politique de guerre globale des Etats-Unis et n’a donc pas l’intention d’arrêter son activité. Tout d’abord, il y a la résistance en Irak même, contre l’occupation américaine. Nous soutenons l’appel lancé par ANSWER pour une journée internationale de soutien à la résistance des peuples du monde, le 27 septembre prochain.

Puis, les Etats-Unis lancent déjà des menaces à l’adresse de prochaines cibles potentielles : Iran, Syrie, Corée du Nord, Cuba… Il sera plus que nécessaire de coordonner toute l’opposition à la guerre globale décrétée par l’administration Bush dans les années qui viennent.

En Belgique, la Coordination STOP USA regroupe des dizaines d’organisations et de personnes autour d’une plate-forme anti-impérialiste : contre toute ingérence dans les affaires intérieures de pays souverains et pour le soutien à la résistance. Si cet exemple vous inspire, vous pouvez toujours organiser un comité STOP USA chez vous, dans votre région, votre pays. Nous sommes disposés à vous aider ou vous conseiller.

Coordination européenne

A part cela, il nous semble nécessaire de concevoir une coordination au niveau européen de toutes les forces, groupes, comités ou fronts d’inspiration anti-impérialiste dans le mouvement pour la paix.

Dans ce sens, une convention européenne se prépare, pour début octobre à Bruxelles. STOP USA Belgique en assumera la préparation pratique. Si vous êtes intéressés à participer à cette convention, prière de le faire savoir.

La présente action contre Franks est un bon point de départ et un outil à disposition de comités et groupes d’inspiration diverse. Elle peut aider à créer et développer un tel mouvement, ensemble et à l’échelle internationale.

Merci d’avance de diffuser très largement cette lettre (existe aussi en anglais, espagnol, néerlandais). Vous pouvez la télécharger sur le site www.stopusa.be
    Dans quelques semaines, ou plus tôt en cas d’urgence, vous recevrez la Lettre d’Info n° 2. D’ici là, toutes vos questions et suggestions sont très bienvenues.
    Non à l’impunité ! Justice pour les victimes ! A bas la guerre !

Articles Par : Jo Cottenier et Michel Collon

Sur le même sujet:

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca