Des Églises accusent la France de vouloir vider la Syrie de ses Chrétiens

Le patriarche Ignatius IV Hazim

Des Visas ouverts aux Chrétiens seulement !

Les patriarches Ignatius IV et Zakka Ier ont découvert un plan ourdi par certaines ambassades occidentales à Damas, en l’occurrence celle de France, pour vider la Syrie de ses Chrétiens.

L’affaire a été découverte par le patriarcat le mois dernier. Ainsi, des ministères des affaires étrangères français, canadiens, suédois, et allemands ont donné l’ordre à leurs représentations diplomatiques dans la capitale syrienne d’accorder à tout Syrien de confession chrétienne un visa, sans exiger des garanties ou l’assurance qu’il rentrera au pays dès son expiration.

Des offres de visas

En même temps, révèle le patriarcat, ces ministères ont contacté par téléphone les ressortissants de ces églises et patriarcats syriens dans leur territoire leur demandant de mettre au point les listes de leurs proches et sujets de leurs églises en Syrie, surtout ceux qui veulent la quitter le pays, pour que les ambassades les appellent et leur accordent un visas ouvert, ou de leur demander de se rendre aux ambassades pour obtenir ces visas.

Selon cette source, les demandeurs de visas devraient présenter dans leur dossier une attestation de leur église certifiant qu’ils sont bel et bien Chrétiens.

« Les églises syriennes ont vu des dizaines de ces demandes d’attestations de citoyens syriens qui se sont rendus à l’ambassade de Suède pour une demande de visas et ont été surpris de voir que le consulat leur réclamaient une attestation de leur église » précise cette source.

L’enquête menée par les patriarches a révélé que ces États, et en particulier la France, veulent vider la Syrie de ses Chrétiens, et ce de concert avec les États qui parrainent les organisations islamistes terroristes en Syrie, en l’occurrence l’Arabie saoudite et le Qatar. Ces patriarches ont alors contacté ces missions diplomatiques occidentales et les ont sommées de cesser ces actes.

Le retour du négoce d’esclaves

Selon cette source, l’altercation la plus violente a eu lieu entre le patriarche Ignatius IV Hazim qui est le patriarche d’Antioche et de tout l’Orient pour les Chrétiens orthodoxes et l’ambassadeur de France en Syrie Eric Chevalier, deux jours avant son départ.

Le prélat avait alors accusé les ambassades occidentales et en particulier française de ressusciter le négoce des esclaves, lorsque des commerçants transportaient comme du bétail les Africains au Continent américain pour les faire travailler dans les fermes américaines !

Selon cette source, certaines églises syriennes, en l’occurrence les catholiques sont impliquées dans ce projet, surtout en France, alors que les autres églises notamment en Suède l’ont critiqué avec fougue et se sont dressées contre lui.

Ces églises ont même eu recours aux autorités syriennes, leur demandant de déployer leurs efforts pour empêcher le départ des Chrétiens, en refusant entre autres de leur livrer des passeports, ou des visas de sortie pour ceux qui en ont déjà.

« Nettoyage ethnique » à Homs

Jeudi, une note de l’Église orthodoxe syrienne qui compte 60% des Chrétiens de Syrie, adressée au Vatican et rapportée par l’agence Fides a fait état d’un « nettoyage ethnique » à l’encontre des chrétiens dans la ville syrienne de Homs. Elle serait menée par la « Brigade Al-Farouk » de l’Armée syrienne libre (ASL), des éléments armés d’Al Qaeda et par différents groupes wahhabites. L’ASL compterait dans ses rangs des mercenaires provenant de Libye et d’Irak.

« Des militants islamiques armés, sont parvenus à expulser 90% des chrétiens de Homs, et par la force, ont placé leurs maisons sous séquestre » affirme cette note de l’Eglise orthodoxe.

Selon des sources du Métropolite orthodoxe, les militants se sont rendus de maison en maison obligeant les chrétiens à s’enfuir, sans leur donner le temps de prendre quoi que ce soit avec eux.

La presse étrangère ne dit pas toute la vérité

Le vicaire apostolique d’Alep, Mgr Giuseppe Nazzaro, s’exprime en ces termes : « Nous ne disposons pas de sources permettant de confirmer directement ces informations, mais on peut dire que de tels rapports commencent à faire s’écrouler le mur de silence jusqu’ici construit par la presse dans le monde entier. Dans cette situation, les mouvements islamistes et terroristes commencent à s’imposer. »

Al-Manar , 23 mars 2012.

Articles Par : Al Manar

Sur le même sujet:

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca