Etats-Unis état policier: En «Amérike», il n’y aura jamais de véritable débat

C’est le pouvoir de l’argent qui règne aux États-Unis et rien d’autre

Statue de la liberté état policier

Il faudrait une aide divine à Obama et Romney s’ils devaient jamais participer à un véritable débat sur un véritable problème à l’Oxford Union. Ils se feraient massacrer.

Les “débats” pré-présidentielles ont révélé que non seulement les candidats, mais aussi le pays entier, sont complètement déconnectés de tout véritable problème et de la tournure dangereuse que tout cela prend. Par exemple, vous ne sauriez jamais que maintenant tout citoyen américain peut-être emprisonné et exécuté sans procédure judiciaire légale. Il suffit que la décision soit prise quelque part en haut de la pyramide de l’exécutif pour que la liberté voire la vie d’un citoyen américain soit terminée.

Aucun ne doute de ce que les Américains pensent, s’ils pensent que cela existe déjà, que cela ne pourra arriver qu’à des terroristes qui méritent leur sort. Mais comme absolument aucune preuve ou procédure légale n’est requise, comment saurons-nous jamais que cela n’arrive qu’à des terroristes ? Peut-on vraiment faire confiance à un gouvernement qui a déclenché des guerres dans 7 pays différents sur la seule base de mensonges et de fabrications ? Si le gouvernement américain a menti à propos des armes de destruction massives irakiennes afin d’envahir ce pays, pourquoi ne mentirait-il pas à propos des terroristes ?

L’Amérique a besoin d’un débat public sur le comment peut-on être plus en sécurité après avoir éliminé la protection constitutionnelle de la procédure judiciaire ? Si le pouvoir du gouvernement n’est pas limité par la constitution, alors sommes-nous gouvernés par des Césars ? Les pères fondateurs ne pensaient pas que nous devrions faire confiance à un César en ce qui concerne notre sécurité. Pourquoi le devrions-nous maintenant, qu’est-ce qui a changé ?

Si nous sommes placés devant tant de menaces terroristes que la constitution se doit d’être suspendue pour être remplacée par des actions issues de décrets venant d’un exécutif incontrôlable, comment se fait-il alors que toutes les actions terroristes sont des arnaques organisées par le FBI ? En 11 ans, il n’y a pas eu un seul cas dans lequel le “terroriste” a eu l’initiative !

En onze ans après le 11 Septembre, les actes de terrorisme domestique ont été insignifiants pour tant qu’ils aient existés. Qu’est-ce qui justifie les dépenses de l’énorme Département de la Sécurité de la Patrie ? (NdT: Department of Homeland Security ou DHS, la Stasi, securitate de l’empire du goulag levant…) Pourquoi ce département possède-t-il des équipes spéciales ultrasophistiquées avec des véhicules blindés ? Qui sont les cibles de ces unités militarisées ? Si 11 années de meurtres, assassinats, estropiages et déplacement de millions de musulmans de par le monde par le gouvernement américain n’ont pas provoqué d’énormes actes de terrorisme aux Etats-Unis, pourquoi le département de la sécurité de la patrie crée-t-il une force armée pour lui-même ? Pourquoi n’y a t’il pas de débat parlementaire à ce sujet ? Pourquoi n’y a t’il pas de débat public ? Comment un gouvernement qui est déjà largement dans le rouge concernant son budget, peut-il se permettre une seconde force militaire intramuros n’ayant aucun but défini légalement et constitutionnellement ?

Quelle est la motivation de la Sécurité de la Patrie pour créer une “Jeunesse de la Patrie” (NdT: un équivalent américain de la Hitler Jugend) Le corps constitué de la FEMA (Federal Emergency Management Administration) est-il un déguisement pour de plus sinistres actions à venir, une jeunesse hitlérienne comme certains sites internet le suggèrent ? Est-ce que l’achat massif de munitions par le département de la sécurité de la patrie est lié à la montée nationale du corps des 18-24 ans ? Comment tant de choses incroyables peuvent-elles se dérouler sous nos yeux et ne pas être questionnées ?

Pourquoi Romney n’a t’il pas demandé à Obama pourquoi il travaille à renverser le délibéré d’une cour fédérale de justice ayant établi que les citoyens américains ne peuvent pas être sujets à la détention indéfinie en violation totale de la constitution des Etats-Unis ? Est-ce que parce que Romney et ses conseillers néoconservateurs sont d’accord avec Obama et ses conseillers ? Si cela est le cas, alors pourquoi un tyran serait-il meilleur qu’un autre ?

Pourquoi les Etats-Unis ont-ils construit tout un réseau de camps de détention pour lesquels ils sont en train de recruter des “spécialistes en internement” ? Pourquoi l’armée américaine a maintenant comme politique “d’établir un programme de travail pour les prisonniers civils ainsi que des prisons civiles sur des camps militaires” ?

Voici le rapport de Rachel Maddow sur le comment Obama critique le régime néoconservateur Bush/Cheney pour ses violations de la constitution des Etats-Unis et la loi statutaire américaine et ensuite propose de faire la même chose lui-même: http://www.youtube.com/watch?v=L8J_lcHwkvc

Comment le débat présidentiel a-t-il pu ignorer le fait que des drones nous survolent ici-même aux Etats-Unis ? Quel est le but de tout ceci ? Pourquoi les plus petites forces de police au fin fond de la nation sont-elles équipées avec des véhicules blindés ? Je les ai vus de mes propres yeux. Dans de toutes petites communautés pâquerettes au nord d’Atlanta en Géorgie, des communautés sous les standards des MacMansion de multi-millions de dollars, ont une police complètement militarisée avec des véhicules blindés et des équipes d’intervention style GIPN (NdT: SWAT team en anglais) avec un équipement militaire complet. Qu’en est-il ? Ces petites communautés rurales ne verront jamais l’ombre d’un terroriste ou même ne feront jamais l’expérience d’une prise d’otages. Et pourtant ils sont maintenant armés jusqu’aux dents. Ils sont si lourdement armés qu’ils pourraient être envoyés au combat contre le 3ème Reich ou l’armée rouge !

Toutes ces questions suggèrent que la perfection morale des Etats-Unis n’est qu’une moquerie. Aucun débat ne se produira. Ah mais, c’est à cause de l’économie bande d’idiots, ah bon, pourquoi n’y a-t-il pas non plus de débat économique ? Le mois dernier la réserve fédérale a annoncé le QE3. Si QE1 et 2 n’ont pas marché, pourquoi quiconque, y compris le président de la réserve fédérale, pense qu’un QE3 marchera ?

Et pourtant, les marchés financiers hautement irrationnels, qui n’ont absolument aucune idée de quoi que ce soit, furent remplis de joie par ce QE3. Ceci ne peut être que parce que ce qui régule le marché de l’équité est de la propagande, du pirouettage, de la désinformation, sûrement pas des faits. La bourse est incapable de prendre une décision correcte. Les décisions sont prises par les idiots du marché n’opérant que sur du court terme. La seule voie sûre est de se sauver de tout cela. Cette stratégie assure que les gérants de portefeuilles soient toujours avec leurs pairs et ainsi ne perdent pas de clients.

Cela aurait été superbe de voir Obama et Romney se confronter dans un vrai débat sur le comment le QE3, créé pour aider les banques “trop grosses pour échouer” insolvables, peut aider le fonctionnement des ménages, avec deux gagne-pain, sur une base de revenus réelle comme il y a 45 ans, ce qui représente le véritable revenu moyen des ménages.

En quoi sauver des banques désignées comme étant “trop grosses pour se planter”, va aider la famille dont les boulots ou le boulot majeur a été exporté en Chine, en Inde et ce pour maximiser les profits entrepreneuriaux, les bonus de performance des exécutifs et les gains de capitaux des actionnaires ?

De manière évidente la population laborieuse des Etats-Unis a été sacrifiée au profit des mégariches.

Une question appropriée serait: Pourquoi les standards de vie des travailleurs américains ont-ils été sacrifiés au profit des mégariches ? Jamais une telle question ne sera posée dans un “débat présidentiel”.

Au XXIème siècle, les citoyens américains sont devenus des fantômes, des non-entités. Ils sont brutalisés par la police dont les salaires viennent du contribuable. Les citoyens, pour avoir protesté contre des injustices ou sans aucune raison, sont battus, arrêtés, passés au taser et même assassinés. La police, payée par le public, a battu des gens paralysés dans des fauteuils roulants, piégé ceux qui les appellent à l’aide contre des criminels, passé au taser des grands-mères et des enfants et abattu de sang-froid des citoyens désarmés qui n’avaient rien fait d’autre que de perdre le contrôle d’eux-mêmes sous l’emprise de l’alcool, de la drogue ou de la rage pure et simple.

Les Américains lobotomisés paient de plus en plus d’impôts à chaque niveau du gouvernement pour être protégés contre la violence gratuite, mais ce que leurs impôts soutiennent en fait est la violence gratuite contre eux-mêmes. Chaque Américain, sauf le petit nombre de mégariches qui contrôlent Washington, peut être arrêté et dépossédé à la fois de sa liberté et de sa propriété sur la seule base d’une allégation d’un membre du pouvoir exécutif qui pourrait désirer son épouse, sa copine, sa propriété ou par simple vengeance ou pour exterminer un rival ou pour marquer des points contre un lycée, une université ou un concurrent en affaire.

En Amérique aujourd’hui, la loi ne sert que les puissants, pas la justice. De fait, il n’y a pas de loi et il n’y a pas de justice. Seulement un pouvoir échappant à tout contrôle et irresponsable.

Quel est le but de voter lorsque le résultat est le même ? Les deux candidats représentent les intérêts d’Israël, pas les intérêts des Etats-Unis. Les deux candidats représentent les intérêts du complexe militaro-industriel, de l’agro-business, des industries offshore, la suppression des syndicats et des travailleurs, l’annulation totale des libertés civiles et de la constitution des Etats-Unis, qui se trouvent sur le chemin d’un pouvoir exécutif sans partage.

Aux Etats-Unis aujourd’hui, le pouvoir de l’argent est roi. Il n’y a rien d’autre dans l’équation. Pourquoi aller voter pour soutenir la continuation de votre propre exploitation ? Chaque fois que les Américains votent, ils votent pour leur propre oblitération.

Paul Craig Roberts

 

Note

Dans ses écrits Paul Craig Roberts parle de l’ « AMERIKA » avec un K majuscule pour faire référence au sinistre KKK, le KU KLUX KLAN. Nous avons maintenu cette orthographe dans le titre.

Article original en anglais :

Traduction : Résistance 71


A propos :

Paul Craig Roberts, former Assistant Secretary of the US Treasury and Associate Editor of the Wall Street Journal, has held numerous university appointments. He is a frequent contributor to Global Research. Dr. Roberts can be reached at http://paulcraigroberts.org

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca