Fermeture d’ambassade à Téhéran: Feu vert du Canada à une attaque israélienne contre l’Iran?

Analyses:
Iran Canada

Les raisons invoquées par le ministre des Affaires étrangères John Baird pour expliquer la décision précipitée de fermer l’ambassade canadienne à Téhéran ne tiennent pas la route. Que l’Iran soutienne le gouvernement syrien, il n’y a rien là de nouveau, tout comme le fait qu’il aurait des relations avec des groupes considérés comme terroristes par Ottawa. Quant au programme nucléaire iranien, rien n’indique un développement subit justifiant la décision d’Ottawa.

Une explication plus plausible serait que le Canada s’attend à une attaque israélienne contre l’Iran et, dans un tel cas, de représailles contre son ambassade, étant donné son soutien inconditionnel à Israël. La Grande-Bretagne a fermé son ambassade au mois de novembre dernier après avoir été assailli par des manifestants.

Depuis des années, la fréquence des rumeurs d’attaques israéliennes et/ou américaines contre l’Iran est telle qu’on n’y prête plus foi. Cependant, cette fois-ci pourrait être différente.

L’hebdomadaire français Le Canard enchaîné, qui a ses entrées auprès de l’état-major et les services de renseignement français, suit de très près la situation. Auparavant, il écartait toute action israélienne, celle-ci étant rendue impossible par l’absence d’avions ravitailleurs pour ses avions qui doivent mener leurs raids à 2 000 kilomètres de leurs bases.

Mais les choses viennent de changer. Dans l’édition du 5 septembre 2012, Claude Angeli, le spécialiste de ces questions, écrit : « Obama a autorisé, cet été, la location-vente à Tel-Aviv de plusieurs KC-135, ces « citernes-volantes » qui permettraient aux pilotes israéliens de ne pas tomber en panne sèche. À Paris, la direction du renseignement militaire vient de transmettre cette information au ministère de la Défense et à l’Élysée. Et ce ‘‘cadeau’’, toujours selon les services français, est assorti d’un prêt américain de 70 millions de dollars./

Le Canard enchaîné rappelle que « Obama a aimablement livré les munitions nécessaires à une telle opération. À savoir des bombes GBU-28 de 2,3 tonnes pouvant atteindre des usines souterraines et perforer les 6 mètres de béton qui leur assurent, en principe, une protection supplémentaire ».

Une attaque est donc possible. Aura-t-elle lieu? Il est possible que tout cela, l’envoi des avions-citernes, la fermeture de l’ambassade canadienne, fassent partie de l’escalade des moyens de pression dans le but d’intimider l’Iran pour l’obliger à mettre fin à son programme nucléaire.

Articles Par : Pierre Dubuc

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca