IRAK

ISIS_Iraq

La force de l’EIIL a été délibérément gonflée pour que le public soutienne le Pentagone et pour justifier les bombardements illégaux de la Syrie. Elle est utilisée également pour justifier la mobilisation de ce qui apparaît de plus en plus comme un déploiement militaire massif, dirigé par les États-Unis, au Moyen-Orient.

isistroops

Sous les auspices du Conseil de sécurité des Nations Unies, lors d’une session présidée par Obama, les États-Unis ont appelé la communauté internationale à adopter des mesures fortes, aux niveaux national et international, afin de limiter le recrutement de combattants pour l’État islamique.

ISIS-CIA-cooperation

Par une cruelle ironie du sort, les rebelles de l’État islamique, anciennement connu sous le nom « État islamique en Irak et au Levant » (EIIL) étaient jusqu’à tout récemment présentés comme « des combattants de la liberté de l’opposition » en Syrie, dévoués au « rétablissement de la démocratie » et au renversement du gouvernement laïc de Bachar al-Assad.

territoire EIL Irak

Depuis le début des années cinquante, au moment où le chef de la CIA à Munich pris conscience de l’utilisation efficace des musulmans sunnites djihadistes radicaux issus de l’Union soviétique par le ministère du Reich aux Territoires occupés de l’Est…