LE MAGHREB

Otan main

« Violence répugnante» : c’est ainsi que le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg définit l’attaque terroriste en Tunisie. Il efface d’un coup d’éponge le fait que la réaction en chaîne, dont le massacre en Tunisie est un des effets, a été mise en marche par la stratégie USA/Otan.

imperialism-refugee-boat

La mort tragique de centaines de réfugiés la nuit du samedi au dimanche 19 avril en mer Méditerranée a de nouveau mis en lumière l’hypocrisie meurtrière des dirigeants et des médias traditionnels occidentaux.

libye-tunisie

L’attaque terroriste en Tunisie, qui a fauché aussi des victimes italiennes, est étroitement reliée à la situation chaotique de la Libye, souligne-t-on dans les milieux gouvernementaux et sur les médias. On oublie cependant le fait que le chaos en Libye…

Georges Napolitano

Il n’est pas vrai que la guerre de 2011 ait désagrégé l’Etat libyen. C’est le président émérite de la République, Georges Napolitano, qui nous l’a expliqué, dans son intervention au Sénat : « Je considère que, au sens moderne de l’expression, un Etat n’a jamais existé en Libye ».