La radioactivité s’étend dans l’hémisphère nord!

Les risques de radiation en provenance de Fukushima

On dit qu’une image vaut 1000 mots… SVP prenez 2 secondes pour regarder cette animation informatisée du pattern de dispersion de la radioactivité de Fukushima dans l’atmosphère de l’hémisphère nord mis en ligne par l’Institut norvégien de recherche atmosphérique (Norwegian Institute for Air Research).

http://transport.nilu.no/browser/fpv_fuku?fpp=conccol_Xe-133_;region=NH

et regarder bien ce qui nous arrive dessus au Québec autour du 21 et du 22 avril. Regardez aussi les niveaux extrêmement élevés auxquels le Japon est exposé… Heureusement la neige qui va nous tomber dessus ce mercredi devrait, semble-t-il, être assez “propre”… mais on ne sera pas toujours aussi chanceux – c’est surtout avec la neige et la pluie que la radioactivité tombe de manière plus concentrée. (Pensez à mettre un signet vers ce site sur votre fureteur pour continuer à surveiller l’évolution de la situation au cours des prochains mois) L’Europe est presque totalement épargnée pour le moment…

Selon moi, il ne faut pas trop s’attendre à ce que les autorités canadiennes “compétentes” en la matière nous avertissent des dangers que nous courons tous à long terme avec la présence de doses sans cesse accrues de radioactivité dans l’air, l’eau et les aliments que nous allons consommer au cours de la prochaine année. Ils cherchent plutôt jusqu’ici à minimiser les risques … Elevated radiation levels detected in Canada : “Health Canada has detected a “minuscule” increase in radiation levels in this country, further evidence that the fallout from the disaster at Japan’s nuclear power plant has reached North America. However, the agency stressed that the amount of radioactivity released into this country’s environment from the crippled Fukushima Daiichi reactors is too small to pose a health risk to Canadians.” … ceci afin d’éviter toute panique dans la population :”France Gélinas, health critic for the New Democrats, asked if government officials were testing the province’s milk supply for radiation levels. Energy Minister Brad Duguid accused Ms. Gélinas of “fearmongering” and did not answer the question.” (également tiré de Elevated radiation levels detected in Canada) — Voir aussi CFIA widens radiation testing, includes B.C. milk (pour l’instant les vaches canadiennes mangent encore du foin de l’été passé, donc aucune augmentation significative n’est à signaler) et cette pétition : We Need Better Radiation Testing & Monitoring in British Columbia.

Dans cette nouvelle du 13 avril Trace radioactivity from Japanese reactors detected across Canada, on décrit la situation comme étant totalement sans danger – “The Canadian Nuclear Safety Commission characterizes the quantities of Iodine-131 (I-131) as infinitesimal and stresses there are no health hazards to Canadians.” mais il n’y a pas que de l’Iodine-131 dont il faut s’inquiéter et cet avis optimiste ne tient pas compte de la bio-accumulation (concentration) des isotopes radio-actifs dans la chaîne alimentaire … Radiation from Japan reaches B.C. “The radiation found in B.C. was carried by the jet stream, and is now falling over the West Coast with rain, which is mixing with sea water and accumulating in seaweed, SFU said in the news release.” On sait maintenant que tout le Canada y est exposé Radiation drifting from nuclear plant in Japan detected in New Brunswick et que ça va continuer pendant des mois — 6-9 more months to end Japan’s nuclear crisis (April 17, 2011) et que ça ne peut donc que finir par causer des problèmes Radiation particles in food are a slow-release health threat “Repeated consumption of certain products is going to intensify risks, as opposed to radiation in the air that happens once,” says Gregory Hartl, a spokesman for the World Health Organization.”

Il est à peu près certain que tous les aliments qui ne pousseront pas sous serre (à l’abri de la pluie radioactive) cet été et qui ne seront pas arrosés uniquement avec de l’eau de puits alimentés par la nappe phératique seront plus ou moins contaminés par toute cette radioactivité venant du Japon.

Déjà, l’eau de plusieurs grandes villes américaine est contaminée – voir East Coast city’s tap water has highest radiation in US (April 10th, 2011) – Government Cover Up Of Nuclear Radiation In US Drinking WaterRadiation Found In San Francisco, CA Tap WaterRainwater Radiation 18,100% Above Drinking Water LimitJapan Nuclear Radiation Found In Idaho, Washington and Canada Drinking Water et ici l’eau des villes s’approvisionnant dans des lacs (comme à Québec) ou des cours d’eau (comme à Montréal qui prend son eau dans le fleuve) l’est certainement également en ce moment. Cette eau est utilisée notamment par les brasseries de Montréal (comme Labatt «Elle puise l’eau directement du fleuve Saint Laurent, la traite, et l’emploie dans son processus de fabrication») pour fabriquer de la bière et par de nombreuses autres industries alimentaires. Le lait des vaches s’alimentant de fourrage frais à Hawaii et ailleurs aux États-Unis est déjà radioactif. Il en sera de même pour le lait et les fromages (etc) produits au Québec cet été.

Japan Nuclear Radiation In Hawaii Milk At LEAST 600% Above Federal Drinking Water Limits (April 11th, 2011)
http://theintelhub.com/2011/04/11/japan-nuclear-radiation-in-hawaii-milk-2033-above-federal-drinking-water-limits/
New EPA milk samples in Hawaii show radiation in milk at 800% above limits for Cs-134, 633% above limits for Cs-137 and 600% above EPA maximum for I-131 for a total of 2033%, or 20.33 times, above the federal drinking water limits. New readings have also been posted for Phoenix AZ with milk being above the federal limit and Los Angeles with milk being slightly below the limit for Iodine. Montpelier VT milk has tested positive for radioactive CS-137, above about 2/3rds the EPA maximum and Spokane WA milk testing less than half the limit for i-131. A reader of my blog recently posted a YouTube video of my article on food contaminated with Japan nuclear radiation being sold on store shelves in California stores. Japan Nuclear Radiation Found In Food Being Bought In California Stores. As reported live last night on the Intel Hub radio show and again today on The Alexander Higgins Show, Japan nuclear radiation including i-131, Caesium 134 and Caesium 137 are now being detected in a wide variety of foods being bought on store shelves in California. In the first food chain tests made public radioactive contamination was found in spinach, strawberries, topsoil, grass, and milk. Of the isotopes detected, radioactive iodine has a half-life of 8 days outside of the human body and 100 days inside of the body. The C-134 ha a half-life of 2.0652 years and the c-137 has a half-life of 30.17. C-135 with a half-life of over 2.3 million years is not reported as detected. CLIP Voir aussi RADIATION EXPOSURE DEBATE RAGES INSIDE EPA — Plan to Radically Hike Post-Accident Radiation in Food & Water Sparks Hot Dissent (Fera-t-on la même chose au Canada??? – En Europe on n’a pas hésité a` le faire, mais secrètement : EU Secretly Authorizes Emergency Order Allowing Large Increase Of Radiation In Food – April 3, 2011 – Voir cette nouvelle troublante ˆ la fin ci-dessous

Les salades, épinards et autres légumes cultivés en plein air cet été seront contaminés de radioactivité ce qui peut être dangeureux (malformations) pour les fétus des femmes enceintes et pour les jeunes enfants…

Radiation risks from Fukushima ‘no longer negligible’ (11 April 2011)
http://www.euractiv.com/en/health/radiation-risks-fukushima-longer-negligible-news-503947
The risks associated with iodine-131 contamination in Europe are no longer “negligible,” according to CRIIRAD, a French research body on radioactivity. The NGO is advising pregnant women and infants against “risky behaviour,” such as consuming fresh milk or vegetables with large leaves. In response to thousands of inquiries from citizens concerned about fallout from the Fukushima nuclear disaster in Europe, CRIIRAD has compiled an information package on the risks of radioactive iodine-131 contamination in Europe. The document (Contamination de la France par les rejets de la centrale de Fukushima Daiichi: QUELS SONT LES RISQUES ?), published on 7 April, advises against consuming rainwater and says vulnerable groups such as children and pregnant or breastfeeding women should avoid consuming vegetables with large leaves, fresh milk and creamy cheese. CLIP

Je ne mentionne pas cela pour faire peur, mais uniquement pour informer. Il sera désormais très difficile d’éviter d’ingérer des isotopes radioactifs de Fukushima – une situation qui risque de se prolonger pendant de très nombreuses générations. Nous avons déjà tous en nous de la radioactivité provenant de Chernobyl et des centaines d’essais nucléaires dans l’armosphère faits dans les années 50 et 60…

“There are 443 nuclear plants in operation, we’ve had three catastrophic meltdowns. That is real good odds. You can’t really put a number on deaths as a result. The effects of radiation are too varied and spread out. Contrary to media reports, there are no “safe” levels. Any exposure to radiation will result in a genetic mutation. And since radiation can be passed several links up the food chain, one doesn’t need to be anywhere near the site to be contaminated. Every single one of us as a little piece of Chernobyl in our bodies as a souvenir. Considering the hundreds of high atmospheric detonations we’ve been exposed to by the French, Soviets and our own benevolent government, no wonder cancer rates have been rising. To what extent this can be blamed on radiation will never be known. See http://www.youtube.com/watch?v=WAnqRQg-W0k At some point in that video you may become sick at your stomach. Most likely your illness can be attributed to viewing the abject stupidity of such reckless behavior among the major players of the so-called free world. Or it could just be radiation sickness, literally and figuratively.”

- Tirée de Japan: Crisis Level High as Chernobyl

… et la radioactivité de Fukushima va maintenant s’y ajouter. Il serait donc souhaitable de s’efforcer de minimiser si possible les sources de nouvelle contamination dans ce que nous mangeons et buvons. Il faut s’attendre à ce que l’épidémie mondiale de cancers de tous genres s’aggrave. Un organisme humain en santé et normalement constitué peut “gérer” une certaine quantité de cellules cancéreuses, le système immunitaire les éliminant naturellement. Passé un certain seuil et selon les susceptibilités génétiques de chaque individu, cela devient plus difficile….

25 years on, what Chernobyl tells us about Japan’s crisis (1 April 2011)
http://www.independent.co.uk/news/world/europe/25-years-on-what-chernobyl-tells-us-about-japans-crisis-2258876.html
(…) The human costs of the Chernobyl accident are still disputed, but are horrific by any estimate. Even the most conservative figures suggest that 4,000 people died prematurely from radiation, in addition to the dozens who died in the immediate aftermath. Other studies put the figure in the hundreds of thousands. There are incidences of genetic mutations, children born lacking organs, and dramatically elevated thyroid cancer levels in local children, who drank milk contaminated with radioactive iodine in the years after the accident. CLIP – Voir aussi le récent reportage de Radio-Canada à ce sujet Dommages collatéraux inexpliqués en Irak ainsi que les 2 commentaires que j’ai posté à propos de ce reportage (il faut cliquer sur la flèche suivie d’un trait vertical tout au bas de cette page de commentaires de Radio-Canada – à coté des chiffres 1 2 3 4 5 – pour accéder à la 7e page où se trouve mes 2 commentaires.) … ce qui démontre bien les conséquences de la radioactivité sur la capital génétique humain – provenant de l’uranium appauvri dans le cas de ce reportage – désormais gravement hypothéqué… À cause de toute cette radioactivité et de toutes les autres formes de pollution chimique s’accumulant dans l’organisme, on peut anticiper également une augmentation marquée de la stérilité humaine ce qui risque de compromettre la perpétuation de l’espèce humaine – voir La radioactivité est-elle un danger pour l’Homme ? ET La fertilité humaine est-elle menacée par l’environnement ? … Pour avoir une idée de l’avenir qui attend nos enfants si rien de change, voir Anticipation de l’état écologique du monde en 2050.

Il existe selon certains des moyens de se désintoxiquer de plusieurs des isotopes radioactifs s’étant logés dans l’organisme – voir HOW TO HELP SUPPORT THE BODY’S HEALING AFTER INTENSE RADIOACTIVE OR RADIATION EXPOSURE (pour le traduire en français utiliser http://translate.google.com/#auto|fr|) – Une excellente source d’infos! J’ai inclus plusieurs autre sources d’info à ce sujet dans ma compilation du 17 avril sous LATEST UPDATES ON THE GLOBAL NUCLEAR CRISIS (désolé ce n’est pas en français). Pour en savoir plus voir notamment Radiation disease – here are the symptoms and causes (April 15, 2011) How to protect your garden patch or field against radioactive fall-out (2011-04-06 – suggestions impraticables à mon avis…) – Potassium Iodide Replacement Substitute Tincture Of Iodine For Radiation Fallout

Pour ce qui est de la situation du nucléaire au Québec…

L’avenir de la centrale de Gentilly se discute à Bécancour (12 avril 2011)
http://www2.lactualite.com/valerie-borde/2011-04-12/lavenir-de-la-centrale-de-gentilly-se-discute-demain-a-becancour/
(…) Il m’a fallu un bon bout de temps pour préparer l’article Gentilly, la centrale de tous les soupçons, que vous pouvez lire à ce sujet dans l’édition de L’actualité en kiosque en ce moment. J’ai lu des tonnes de documents et parlé à des dizaines de personnes impliquées dans le dossier… sauf aux spécialistes d’Hydro-Québec, puisque la société d’État m’a refusé toute entrevue! Hydro-Québec n’a de toute évidence pas progressé depuis qu’elle a reçu le Prix de la Noirceur de la FPJQ en 2009. Quand j’ai débuté mes recherches, je n’avais aucun a priori. J’étais prête à écouter les arguments de chacun, en essayer de départager les peurs irrationnelles des craintes fondées, les innombrables opinions à l’emporte-pièce des rares faits avérés et des impératifs techniques. Tout un défi! Mais le constat est clair : pour plusieurs raisons, la remise à neuf de Gentilly est une erreur qui a bien peu de chance de profiter aux Québécois. La perspective d’un démantèlement n’est pas écartée, a déclaré le PDG Thierry Vandal au lendemain de l’accident de Fukushima, sans – évidemment – vouloir élaborer. Une annonce pour calmer le jeu, ou un début de revirement? Tout ce que l’on peut dire, c’est que ce ne serait pas la première volte-face d’Hydro-Québec. Rappelez-vous du Suroît… Note de Jean: Si vous êtes abonné-e à L’Actualité, ne manquez pas de lire cet excellent article de Valérie Borne «Gentilly, la centrale de tous les soupçons». – Pétition pour faire fermer la Centrale nucléaire Gentilly-2 (Date limite pour signer : 30 juin 2011 – Nombre de signataires jusqu’ici: seulement 7140)

Voir aussi dans ma compilation du 12 avril…
http://www.earthrainbownetwork.com/Archives2011/EyeStorm12.htm#Latest

…comme … Radiation Levels Up to 1,000 Times Higher than Current “Safety Levels”PART 1: Radiation Protection and Detox Solutions (03-23-2011) – Japan radiation detected in at least 15 states and in milk samples in Washington state (March 30, 2011) …

et la plus étonnante preuve que le fait d’avoir un esprit sain dans un corps sain – et de demeurer centré sur des pensées positives et de méditer régulièrement – peut faire toute la différence pour demeurer en santé se trouve dans Japan, Radiation, and Spiritual Emergence au http://www.ramavernon.com/Radiation.html

Voici en terminant d’autres nouvelles récentes (2 extraits de ma prochaine compilation anglaise ci-après) sur ce désastre nucléaire sans précédent – en priant pour que ce soit le dernier!!

Merci de faire circuler!

Jean Hudon
Coordonnateur du Réseau arc-en-ciel de la Terre
http://www.earthrainbownetwork.com
Section française du site : http://www.earthrainbownetwork.com/SectionFR2.htm
Pour s’abonner à ma liste d’envoi anglaise, il suffit d’envoyer un courriel (en blanc – vide) au earthrainbownetwork-subscribe@lists.riseup.net

Cet envoi est archivé au http://www.earthrainbownetwork.com/Archives2011/Radioactivite.htm

Articles Par : Jean Hudon

Sur le même sujet:

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca