Le 17 octobre 1961, la France tuait des Algériens à Paris !

Pour mémoire, le 17 octobre est un jour de deuil pour les Algériens. Ce n’est pas de la caricature, c’est de l’histoire, c’est vrai et c’est injuste. La vrai France est entre les mots et les lignes du texte suivant:

5 OCTOBRE 1961, communiqué du préfet de police Maurice Papon.

Dans le but de mettre un terme sans délai aux agissements criminels des terroristes, des mesures nouvelles viennent d’être décidées par la préfecture de police. En vue d’en faciliter l’exécution, il est conseillé de la façon la plus pressante aux travailleurs algériens de s’abstenir de circuler la nuit dans les rues de Paris et de la banlieue parisienne, et plus particulièrement de 20h30 à 5h30 du matin.
D’autre part, il a été constaté que les attentats sont la plupart du temps le fait de groupes de trois ou quatre hommes. En conséquence, il est très vivement recommandé aux Français musulmans de circuler isolément, les petits groupes risquant de paraître suspects aux rondes et patrouilles de police. Enfin, le préfet de police a décidé que les débits de boissons tenus et fréquentés par les Français musulmans d’Algérie doivent fermer chaque jour à 19 heures.

Puis vint le 17 octobre 1961. De braves Algériens organisèrent une manifestation pour exiger l’annulation des mesures discriminatoires décidées à l’encontre des seuls Algériens, l’ouverture de négociations pour mettre fin à la guerre d’Algérie et reconnaître le droit du peuple algérien à l’autodétermination. Les forces de police ont tiré à balles réelles les manifestants. La suite, on la connaît aujourd’hui : Des centaines de morts et de disparus, autant de blessés et des milliers de détenus dont la majorité est rapatrié. Enfin, des milliers sont internés dans des camps de concentration en France et au Sahara. A la veille du 17 octobre 2006, on ose espérer signer un traité d’amitié entre l’Algérie et la France ! Nous prend-t-on pour des imbéciles ?

Non, monsieur Chirac, nous ne sommes pas dupes. Le sang des Algériens tués le 17 octobre 1961 n’a pas encore séché. Votre traité, allez le signer avec les Arméniens! Monsieur Chirac, nous en avons marre avec vos magouilles ! Sachez que l’Algérie n’est pas une république bananière !

Alter infomédia

Articles Par : Laïd Douane

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca