Le blé OGM, c’est toujours NON!

Le 14 mai dernier, plusieurs firmes agrochimiques, parmi lesquelles le géant Monsanto, ont fait part dans un communiqué de leur volonté d’obtenir une autorisation de commercialisation pour un blé génétiquement modifié (OGM). Actuellement, aucun blé OGM n’est commercialisé dans le monde. Monsanto revient donc à la charge, bien qu’en 2004, une demande similaire avait été largement rejetée par les consommateurs et les producteurs. 

Face à cet entêtement,  Greenpeace s’est jointe à des organisations d’agriculteurs et de la société civile issues du Québec, du Canada, des États-Unis et d’Australie en signant une déclaration commune dans laquelle elles réitèrent leur opposition au blé génétiquement modifié (OGM) et leur engagement à empêcher sa commercialisation partout dans le monde.  

           
Vous aussi vous pouvez agir pour vous opposer au blé OGM. 

AGISSEZ !

1- En tant que groupe, vous pouvez co-signer cette déclaration avant le 31 aout 2009 et la faire connaitre auprès d’autres organisations.

2- En tant qu’individu, vous pouvez envoyer un courriel au ministre de l’agriculture Gerry Ritz pour lui faire savoir votre refus du Blé OGM, et utiliser vos réseaux sociaux pour disséminer le message.

Cette déclaration répond point par point à celle publiée par les groupes  agrochimiques dont Monsanto (en anglais uniquement). Elle indique les raisons pour lesquelles le génie génétique est contraire à l’intérêt général des consommateurs et des producteurs. 

Condensé des six points de la déclaration pour s’opposer au Blé OGM.

1- Rappelons que le blé, constitue avec le riz et le mais, une culture vivrière essentielle pour une partie de la planète.

2- Le génie génétique en brevetant le vivant contribue à menacer la sécurité alimentaire de la planète.

3- Depuis leur mise sur le marché en 1996, les OGM, n’ont pas amélioré les rendements. Au contraire, une étude de l’Union of Concerned Scientist le démontre. De plus, les cultures OGM utilisent plus de pesticides.

4- Le savoir-faire des agriculteurs a permis à cette culture de s’adapter aux contextes locaux par des méthodes classiques et traditionnelles d’amélioration des variétés et non par la transgenèse qui franchit la frontière des espèces.

5- La commission canadienne du blé indique que le marché s’oppose très largement au blé OGM. Pourquoi produire des céréales qui ne trouvent pas de débouchés par la suite alors que le blé conventionnel lui en a ? L’expérience nous le prouve avec le mais le canola, le soya OGM.

6- L’introduction de brevet sur le blé va anéantir les recherches d’amélioration des variétés de blé et détruire les méthodes de travail des agriculteurs qui peuvent garder leurs semences d’une année sur l’autre.

Lien pertinent. Communiqué de l’industrie en faveur du blé OGM ( anglais uniquement)
Wheat biotechnology commercialization


Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca