Le Brésil prêt à acheter dix milliards de dollars d’obligations FMI

Le ministre brésilien des Finances Guido Mantega a affirmé mercredi que son pays était prêt à acheter dix milliards de dollars d’obligations du Fonds monétaire international. Le Brésil est le troisième pays à officialiser cette intention.

La Russie a dit vouloir en acheter le même montant, et la Chine, souhaite elle en prendre jusqu’à 50 milliards de dollars.

“Il est vrai que le Brésil puise dans une partie de ses réserves et donne au FMI une disponibilité financière pour pouvoir aider les pays émergents et en développement qui ont des difficulté de crédit en raison de la crise financière”, a déclaré M. Mantega lors d’une conférence de presse.

Le ministre a ajouté que ce serait la première fois que le Brésil deviendrait créditeur du FMI, après avoir été pendant des années un débiteur de l’institution financière.

Le FMI prépare actuellement l’émission des premières obligations de son histoire, qui doivent être libellées dans son unité de compte, les Droits de tirage spéciaux, dont la valeur est déterminée par un panier de monnaies.

Le FMI se félicite

Lors d’un sommet en avril à Londres, les vingt pays riches et émergents du G20 s’étaient engagés à apporter 500 milliards de dollars au Fonds, et certains pays avaient indiqué qu’ils préféraient le faire par le biais d’obligations.

Le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn s’est félicité dans un communiqué que “le Brésil contribue aux ressources du Fonds pour aider les Etats membres à affronter la crise économique actuelle”.

Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca