Le chat sort du sac : les troupes canadiennes resteront en Afghanistan…

Le chat sort du sac : les troupes canadiennes resteront en Afghanistan…

Montréal, 11 novembre 2010.  Venant du gouvernement canadien dont la politique étrangère est la plus calquée sur celle des États-Unis depuis des décennies, le Collectif Échec à la guerre n’a jamais trouvé crédibles les déclarations conservatrices des derniers mois annonçant le retrait total des troupes canadiennes de l’Afghanistan à partir de juillet 2011.  Le chat est enfin sorti du sac, à quelques jours du prochain Sommet de l’OTAN à Lisbonne.

Mais l’argument, maintenant repris en chœur, d’un changement de cap du gouvernement Harper en raison des « pressions de l’OTAN » n’est pas plus crédible. Bien sûr, de telles pressions sont exercées sur le Canada depuis plusieurs mois. Mais elles sont essentiellement le fait de deux pays – les États-Unis et le Royaume-Uni – dont le gouvernement Harper partage par ailleurs entièrement la vision concernant la poursuite de l’intervention de l’OTAN en Afghanistan et ailleurs dans le monde. Dans les faits, les « pressions de l’OTAN » sont tour à tour invoquées par tous les gouvernements occidentaux, pour se donner une fausse légitimité dans la poursuite d’une guerre que toutes leurs opinions publiques rejettent par ailleurs, sondage après sondage.

Ce n’est pas d’un mini-débat théâtral à la Chambre des Communes dont nous avons besoin, mais d’une vaste consultation publique sur la politique étrangère que souhaite la population canadienne et sur la place que devraient ou non y occuper les interventions de l’armée canadienne. C’est pour tendre vers cet objectif que se tiendra, à Montréal, un Sommet populaire contre la guerre et le militarisme du 19 au 21 novembre prochains.

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca