«Le printemps québécois » : manifestations étudiantes de grande ampleur et répression policière

«Le printemps québécois » : manifestations étudiantes de grande ampleur et répression policière

5000 personnes ont été témoins en direct de la brutalité policière à Montréal, et ce, à partir du canal CUTV de l’université Concordia. Les policiers provoquent délibérément le chaos. La manifestation composée de plusieurs milliers d’étudiants était très pacifique. Selon les propos mentionnés sur CUTV, quelques casseurs se sont manifestés et ont été rapidement contrôlés par les manifestants. Lorsque le calme est revenu, par la suite nous avons vu des manifestants se faire agresser sans discernement par la police. Le CUTV et sa caméra ont été aspergés de poivre de cayenne.

À mon sens, le gouvernement Charest n’a plus la légitimité de gouverner. On doit émettre un blâme sévère à l’endroit du gouvernement Charest, ayant abusé de stratégies provocatrices, lesquelles mèneront le peuple québécois vers des sommets de violence si on ne met pas une pression très forte et immédiate sur le gouvernement Charest. Nous ne devons pas accepter que le gouvernement Charest accumule du capital politique sur la détérioration de la crise.

Je m’inquiète comme bon nombre de citoyens de la situation politique du Québec. Nous avons besoin d’appuis. Il se fait du profilage, il se pratique aussi un détournement de la justice contre les votes démocratiques en faveur de la grève. De nombreux exemples de violence policière sont documentés. J’ai été personnellement témoin d’intimidation de la part d’un policier dans une manifestation récente. Pour reprendre les propos d’un passant questionné par CUTV : « le maire de la ville de Montréal a perdu le contrôle de ses corps policiers »… et le gouvernement Charest ne fait rien pour corriger cette situation.

Le gouvernement Charest doit cesser son silence à l’égard de la violence policière, ce silence le rend coupable de se faire du capital politique sur un conflit qu’il a lui-même laissé se détériorer, pour éviter le débat de fond qui doit avoir lieu impérativement à savoir : est-ce que les étudiants peuvent véritablement absorber une hausse des frais de 75 % en cinq ans. Est-ce socialement souhaitable cette hausse? Jusqu’à maintenant, qui a exposé clairement ce que représentait un budget d’étudiant devant quitter sa région pour étudier à Montréal? La rationalisation du débat ferait probablement ressortir l’iniquité de l’augmentation proposée par le gouvernement Charest.

Le Québec est sous l’emprise d’un gouvernement autoritaire, dont le manque d’ouverture au dialogue accentue la violence, ce même gouvernement est corrompu par ses liens trop étroits avec de grandes entreprises privées cherchant à réduire l’État et ses programmes sociaux à leurs plus simples expressions.

Pierre Bellefeuille
Gatineau


Articles Par : Pierre Bellefeuille

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca