Les chiffres de l’emploi aux Etats-Unis. Encore un mensonge de « notre » Big Brother

Les chiffres de l’emploi aux Etats-Unis. Encore un mensonge de « notre » Big Brother

Dans son étude du dernier rapport sur l’emploi et le chômage de l’ U.S. Bureau of Labor Statistics (BLS) (Bureau des Statistiques du Travail), le statisticien John Williams (shadowstats.com) écrit : « Les chiffres d’emploi et du chômage pour juillet publiés aujourd’hui, 3 août, manquent de valeur et sont probablement trompeurs … Soupçonnant à une époque que les chiffres de l’emploi étaient truqués à son encontre par son propre BLS, le président Richard M. Nixon a proposé un nouvel angle des rapports. Bien que les changements proposés ne fussent jamais mis en application, quelques décennies après le BLS a adopté les méthodes de renseignements qui étaient quelque part parallèles à la pensée du défunt président  ».

J’épargnerais aux lecteurs une explication du récit de Williams sur la manipulation qui a lieu, puisqu’elle est trop recherchée pour le lecteur commun et courant.

A sa place, utilisons simplement le bon sens. Selon le BLS, il y a eu 163 000 nouveaux postes non agricoles créés en juillet. Ce chiffre représente environ 13 000 salariés en plus de ce que l’on a besoin pour maintenir le rythme de croissance de la population. Par conséquent, le taux de chômage devrait avoir légèrement diminué. Au lieu de cela, le taux de chômage (U3) a augmenté de 8,2 % à 8,3 %.

Au cas où le point principal n’ait pas été bien compris, les nouveaux postes de travail, en chiffre net, ont augmenté : et néanmoins le chiffre de chômage a augmenté !

De plus, l’alternative, beaucoup moins mentionnée, le rapport sur l’emploi de l’Enquête des Foyers a établi que l’économie a perdu 195 000 postes en juillet.

Le gouvernement qui vous ment sur les armes de destruction massive de l’Irak, sur les connexions de l’Irak avec al-Qaida, sur les talibans de l’Afghanistan, sur Oussama Ben Laden, sur la Libye et Kadhafi, sur les bombes nucléaires iraniennes, sur la Syrie, sur le Pakistan, sur le Yémen et la Somalie, sur Bradley Manning, sur Julian Assange et Wikileaks, et d’ailleurs surtout ce qui existe, vous ment aussi à l’égard de l’emploi, du chômage, de la reprise économique, de l’augmentation du PIB, du 11-S, sur la « menace terroriste », sur tout. Essayiez de trouver quelque chose que le gouvernement a dit pendant les six derniers mandats présidentiels qui ne soit pas un mensonge.

En dehors de quelques détails insignifiants, « votre » gouvernement vous mentait d’une manière permanente sur tout ce qui était important.

« Votre » gouvernement vous ment, parce que « votre » gouvernement a des plans qu’il ne va certainement pas vous révéler, parce que si vous saviez ce que c’est, vous vous rebelleriez. La répression du soulèvement distrairait le gouvernement de son agenda. Il alerterait aussi le reste de monde sur le fait que le gouvernement des Etats-Unis a un agenda non avoué de domination mondiale, malgré le prix à payer par le peuple des Etats-Unis et tous les autres peuples de la terre. La Troisième Guerre mondiale menace.

L’annihilation nucléaire est le résultat nécessaire de l’impulsion des néoconservateurs pour l’hégémonie mondiale des Etats-Unis. La Syrie peut tomber et l’Iran peut tomber, mais il est peu probable que la Russie et la Chine acceptent de se laisser réduire à la condition d’États marionnettes. Comme ils possèdent des armes nucléaires et que les démentiels criminels du gouvernement des Etats-Unis se délectent de leur arrogance, une guerre nucléaire semble inévitable.

L’ennemi le plus mortel du monde, est Washington. Si Washington s’impose, le monde sera mort ou réduit à l’esclavage par Washington, y compris tous les sujets des Etats-Unis, qu’ils soient démocrates ou républicains.

Ne permettez pas que l’on dise un jour, quel que soit votre pays, que votre ennemi n’a pas été identifié.

* Paul Craig Roberts a été éditeur du The Wall Street Journal et secrétaire-assistant du Secrétaire du Trésor des Etats-Unis. Il est l’auteur de « HOW THE ECONOMY WAS LOST », publié par CounterPunch/AK Press. Son dernier livre publié est : « Economies in Collapse : The Failure of Globalism », publié en Europe, un juin 2012.

L’original  :


Bureau of Labor Jobs Report: More Lies From “our” Big Brother
- by Dr. Paul Craig Roberts – 2012-08-03

Traducido del inglés para Rebelión por : Germán Leyens

Traduit de l’espagnol pour El Correo par : Estelle et Carlos Debiasi

El Correo. Paris, le 7 août 2012.

Contrat Creative Commons
Cette création par http://www.elcorreo.eu.org est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 Unported
.

Comment on Global Research Articles on our Facebook page

A propos :

Paul Craig Roberts, former Assistant Secretary of the US Treasury and Associate Editor of the Wall Street Journal, has held numerous university appointments. He is a frequent contributor to Global Research. Dr. Roberts can be reached at http://paulcraigroberts.org

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca