Les Etats-Unis remercient les pays étrangers où la CIA a aménagé des prisons secrètes

L’administration de George W. Bush a exprimé ses remerciements aux pays étrangers dans lesquels des prisons de la CIA ont été aménagées (ou se trouvaient).

Dans un discours prononcé mercredi à la Maison-Blanche le président américains a pour la première fois reconnu l’existence de ces prisons.

“Nous apprécions les pays, où qu’ils soient situés dans le monde, qui nous ont aidés”, a déclaré jeudi à Washington devant la presse l’avocat-conseil en chef du Département d’Etat, John Bellinger.

Interrogé sur l’intention de plusieurs pays européens d’enquêter en vue de localiser ces prisons, John Bellinger s’est refusé à révéler la moindre information sur les pays ou les régions du monde où se trouvent les prisons en question.

“En ce qui concerne les lieux secrets, si jamais les pays européens voulaient continuer de chercher où ils se trouvent, c’est leur affaire. Quant à nous, nous ne les révélerons pas”, a dit l’avocat-conseiller du Département d’Etat.

“Le président (Bush) a clairement fait comprendre que les informations obtenues de ces personnes (terroristes ou suspectées de terrorisme) ont été communiquées aux pays européens et que cela avait permis de sauver la vie d’Européens. Par conséquent, les gouvernements européens vont devoir dire s’ils veulent ou non renoncer à la collaboration des services de renseignement”, a annoncé John Bellinger en confirmant que les Etats-Unis n’entendaient pas renoncer au programme de la CIA dans le cadre duquel des personnes suspectées de terrorisme sont détenues dans des prisons secrètes situées à l’étranger.

Vendredi 08 Septembre 2006

Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca