Les frappes aériennes d’Israël tuent 21 Palestiniens à Gaza

Les frappes aériennes d'Israël tuent 21 Palestiniens à Gaza

Au moins 75 Palestiniens ont été blessés et 21 tués, dont deux écoliers de 12 et 16 ans et un homme de 60 ans, par les raids aériens d’Israël contre Gaza, qui ont commencé le vendredi 9 mars et se poursuivent aujourd’hui. Vendredi, les forces israéliennes ont utilisé un missile pour assassiner le chef présumé du groupe militant appelé Comités de résistance populaire (CRP) et son gendre. Les autorités israéliennes prétendent que le CRP planifiait de pénétrer en territoire israélien en passant par la frontière égyptienne. Le CRP et le Jihad islamique, un autre groupe militant de Gaza, ont répliqué à l’assassinat par des tirs (salves) de roquettes. Selon les sources israéliennes citées dans le quotidien britannique The Guardian, l’armée israélienne aurait tour à tour mené 24 frappes aériennes contre Gaza de vendredi à dimanche après-midi.

Le Hamas, au gouvernement à Gaza, s’est jusqu’à présent retenu de participer aux combats. Toutefois, Israël le tient responsable de toute violence en provenance de Gaza, peu importe l’auteur. Les échanges, qui constituent la pire vague de violence depuis plusieurs mois, ont aussi fait deux blessés graves chez les Israéliens. Selon les membres de son cabinet, le président palestinien Mahmoud Abbas a tenu des consultations d’urgence avec les dirigeants égyptiens, l’Union européenne et le Quatuor pour le Moyen-Orient. Il a également exhorté Israël à « cesser ses actes d’agression ».

Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) déplore le recours à la violence et exhorte Israël, le CRP et le Jihad islamique à mettre fin immédiatement aux hostilités. « Ces violences ne permettront pas aux Palestiniens de gagner le territoire et l’autodétermination dont ils ont besoin, et n’apporteront pas aux Israéliens la sécurité et l’acceptation régionale qu’ils recherchent », souligne Thomas Woodley, président de CJPMO. L’organisation rappelle que les éliminations ciblées, telles que celle qui a provoqué la flambée actuelle de violence, constituent une violation du droit international.

La Société du Croissant rouge palestinien à Gaza (SCRG), une antenne locale de la Croix-Rouge, appelle la communauté internationale à exercer des pressions pour qu’Israël mette fin aux frappes aériennes. La présidente de la SCRG, la Dr Mona El-Farra, souligne que les femmes et les enfants sont touchés de plein fouet par cette offensive. La SCRG affirme que les établissements de soins de santé de Gaza sont au bord de l’effondrement en raison des pannes d’électricité, du manque d’essence pour les génératrices d’urgence, et de la pénurie de fournitures médicales et de médicaments. CJPMO précise que le blocus de Gaza empêche l’entrée sur le territoire de matériel médical requis de toute urgence, en violation du droit international. 

 

Un garçon palestinien explore les décombres laissés par l’une des 24 frappes aériennes d’Israël contre Gaza au cours de la fin de semaine.

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec:

Patricia Jean

Canadiens pour la justice et paix au Moyen-Orient

Téléphone: 438 380-5410

Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Articles Par : CJPMO

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca