Les infirmières britanniques refuseront la vaccination contre la grippe porcine

Région :
Analyses:
Les infirmières britanniques refuseront la vaccination contre la grippe porcine

Un sondage a montré que jusqu’à un tiers des infirmières britanniques diront «non» à la vaccination contre la grippe porcine à cause des doutes quant à leur sécurité.

Les collaborateurs du NHS (National Health Service) seront vaccinés les premiers. Mais lors d’un sondage de 1500 infirmières, on a constaté que beaucoup d’entre elles refuseront la vaccination.

Récemment un scientifique du gouvernement a condamné les résultats du sondage, disant que les infirmières qui ne se laisse­raient pas vacciner mettraient les patients en danger.

Néanmoins le sondage du Nursing Times Magazine soulève des questions quant au programme de vaccination en masse prévu par le gouvernement.
30% des 1500 lecteurs ont dit qu’ils n’ac­cepteront pas la vaccination, tandis que 33% ont dit «peut-être». Seulement 37% ont dit qu’ils se laisseraient vacciner dans tous les cas. Parmi ceux qui refuseraient la vaccination, 60% ont dit qu’ils avaient des doutes quant à la sécurité du vaccin. En plus, 31% ont dit qu’ils n’estimaient pas très haut les risques pour la santé de la grippe porcine, pendant que 9% croient ne pas pouvoir prendre congé en vue de se faire immuniser.

Environ 91% se désignent comme des infirmières très exposées.

Une personne à déclaré à la revue: «Je ne suis pas prête à m’exposer au danger d’un effet de longue durée inconnu, juste pour rendre possible une solution à court terme.»

Une autre a ajouté: «Il faut me persuader encore qu’il y a vraiment un risque pour la santé et que ce n’est pas seulement de la propagande gouvernementale.» La vaccination qui est actuellement en préparation n’est pas suffisamment testée pour pouvoir être appliquée sans autre.

En effet, jusqu’ici on n’a pratiqué aucun essai sur des enfants de moins de trois ans, et pourtant les bébés et les enfants les plus vulnérables seront parmi les premiers à être vaccinés.

Il y a aussi des craintes que la vaccination puisse provoquer le syndrome de Guillain-Barré qui peut mener à la paralysie ou même à la mort.
En 1976, une vaccination en masse contre la grippe porcine aux Etats-Unis a provoqué plus de morts que la maladie elle-même; le délégué des autorités sanitaires a prié les médecins d’être attentifs aux cas de Syndrome de Guillain-Barré.•

Article original en anglais, British Nurses refuse to have the swine flu vaccination, le 18 août 2009.

Traduction : Horizons et débats.

Le patron de Novartis est favorable à une vaccination facultative

Dans une interview accordé le 29 août au quotidien «Blick», le patron de Novartis, Daniel Vasella, a répondu à la question de savoir s’il vaccinerait toute le population:

«On devrait vacciner les groupes à risque. Mais toujours sur une base facultative.»

Articles Par : Daniel Martin

Sur le même sujet:

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca