Les membres de l’ancienne UCK terroriste chargés de meurtres des Serbes du Kosovo

Les quotidiens de Belgrade transmettent à la Une les réactions aux écrits de „Los Angeles Times“ sur l’ex-chef de la sécurité d’Etat, Jovica Stanisic, comme agent de la CIA, ils informent qu’ont été identifiés les membres de l’ancienne UCK terroriste chargés de meurtres des Serbes du Kosovo, ils écrivent également des effets de la crise économique qui secoue le pays. Plus de détails dans LA REVUE DE PRESSE signée Mladen Bijelic.

Dans l’article intitulé „CIA défend Stanisic de La Haye“, le quotidien „Blic“ écrit que l’ex-chef de la Sécurité d’Etat de la Serbie, Jovica Stanisic, est intimidé par les verdicts prononcés récemment à cinq ex-fonctionnaires d’Etat, militaires et policiers et il constate qu’au cours du procès au TPI de La Haye il s’est déjà référé aux alliés américains. Le journal indique également que Stanisic a appelé hier la rédaction du journal afin de démentir l’affirmation du titre du texte d’hier, à savoir qu’il „révélait les secrets à la CIA“. Certains interlocuteurs estiment dans le texte d’aujourd’hui que derrière le texte se trouvait Stanisic lui même qui voulait rappeler aux Américains l’ancienne coopération et réaliser le bénéfice dans le procès mené à son encontre par le Tribunal.

Dans le texte intitulé „L’Amérique a protégé Mladic“, le quotidien „Vecernje novosti“ transmet les découvertes d’un professeur américain de l’histoire et d’un groupe de scientifiques mondiaux concernant la recherche des fugitifs de l’ex-Yougoslavie chargés de crimes de guerre par le TPI de La Haye. Dans le rapport intitulé „Confrontation avec les controverses yougoslaves“, ce professeur affirme que non seulement le Pentagone ne voulait pas les arrêter, mais que les membres de l’armée américaine faisaient tout pour empêcher les autres membres des forces internationales en Bosnie d’arrêter et de traduire en justice les fugitifs, avant tout, Radovan Karadzic et Ratko Mladic.

Le quotidien „Danas“ rapporte que l’ambassadeur de Serbie aux Etats-Unis, Ivan Vujacic, a réagi énergiquement par l’article publié dans le journal „Washington Times“ au texte de l’ex-chef de la mission internationale au Kosovo, William Walker, qui a affirmé que „rien n’a changé essentiellement en Serbie en ce qui concerne le Kosovo depuis l’ère de Slobodan Milosevic défunt“. Le journal écrit également que le manque de fonds financiers est la principale raison pour laquelle est en retard la formation de l’unité pour les enquêtes financières au ministère de l’Intérieur de Serbie, ce qui est la condition indispensable pour la réalisation fructueuse de la Loi sur la confiscation de la propriété acquise par la criminalité.

Le quotidien „Politika“ informe que le Parquet pour les crimes de guerre de Serbie a identifié dix membres de l’ancienne UCJK soupçonnés d’avoir commis les crimes sur les Serbes kidnappés en 1999 au Kosovo. Le journal écrit que jusqu’à présent ont été identifiées huit victimes du trafic d’organes et que le Parquet obtient quotidiennement le matériel et les informations à ce sujet et que l’on soupçonne avec fondement que dans le Nord de l’Albanie il existait, outre „La Maison jaune“, encore trois localités où a été effectuée la transplantation d’organes, après quoi les victimes ont été tuées.

Articles Par : Global Research

Sur le même sujet:

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca