Les preuves d’une machination contre Dominique Strauss Kahn s’accumulent

Région :
Les preuves d'une machination contre Dominique Strauss Kahn s'accumulent

Alors que les médias on tout fait pour éclipser la question, les preuves voulant que Dominique Strauss Kahn soit victime d’une machination s’accumulent.

Selon les reportages, la femme de chambre du Sofitel, une Guinéenne de 32 ans, a reçu la modeste somme de 100 000 dollars, versée dans son compte bancaire. Le New York Times (NYT) reconnaît l’existence du paiement mais omet d’en analyser la source. Dans une déclaration complètement confuse, le NYT suggère que l’argent a été déposé dans le compte de la femme de chambre par son copain guinéen, lequel est incarcéré dans une prison à haute sécurité :

Selon les deux représentants, moins d’une journée après sa rencontre avec M. Strauss-Kahn, la femme a eu une conversation téléphonique avec un homme incarcéré, au cours de laquelle elle a discuté des possibles avantages à engager des poursuites contre lui. La conversation a été enregistrée.

Les enquêteurs ont appris que cet homme avait été arrêté pour possession de 400 livres de marijuana. Il figure parmi un certain nombre d’individus ayant fait de multiples dépôts en espèces totalisant environ 100 000$ dans le compte de la femme au cours des deux dernières années. Les dépôts ont été effectués en Arizona, en Géorgie, à New York et en Pennsylvanie.

Les enquêteurs ont également appris qu’elle payait des centaines de dollars mensuellement en frais de téléphone à cinq compagnies. La femme avait insisté qu’elle n’avait qu’un téléphone et dit qu’elle ne savait rien des dépôts sauf qu’ils avaient été faits par un homme qu’elle a décrit comme étant son fiancé, ainsi que ses amis. (NYT, 1er juillet 2011, c’est l’auteur qui souligne)

Les relevés de transactions de la femme de chambre, sans compter ceux de ses appels, sont connus des enquêteurs de police, toutefois ni les médias ni les procureurs n’ont révélé l’identité des personnes à l’origine de ces transferts d’argent.

Les reportages suggèrent qu’ils pourraient être « liés à la drogue », excluant ainsi simplement la possibilité que l’argent ait pu servir à monter le coup contre DSK. Les reportages mentionnent également que les dépôts en espèces ont été effectués « au cours des deux dernières années », donnant alors l’impression qu’ils n’ont aucun lien avec l’affaire DSK.

Les enquêteurs de police connaissent le moment exact de ces transferts d’argent, y compris l’identité des expéditeurs. Pourquoi cette information n’a-t-elle pas été publiée?

Si les 100 000 dollars avaient bel et bien été déposés dans son compte bancaire au cours des deux dernières années, pourquoi donc travaillerait-elle comme femme de chambre?

Changement de régime au FMI

Pourquoi la nature des fausses accusations de la femme de chambre n’a-t-elle pas été publiée plus tôt? Qui la protégeait?

Pourquoi les médias ont-ils attendu pour révéler des informations confirmant l’innocence de DSK?

Cette information était connue des procureurs au début de l’enquête et pourtant elle a été publiée seulement après la nomination de la ministre française des Finances Christine Lagarde comme directrice générale du FMI.

La candidature de Mme Lagarde a été confirmée et acceptée le 26 juin. Son mandat a été confirmé le 28 juin après une décision du Conseil d’administration du FMI comptant 24 membres.

Mme Lagarde est une personne désignée par Wall Street et l’establishment bancaire étasunien. Sa candidature a été approuvée le 28 juin par le secrétaire au Trésor des États-Unis Timothy Geithner.

« Il me fait plaisir d’annoncer notre décision d’appuyer Christine Lagarde pour diriger le FMI », a déclaré Geithner des heures avant la décision attendue du Conseil d’administration de 24 membres de la choisir comme directrice générale.

Le moment est opportun. Ironie amère du sort, le rapport du procureur prouvant l’innocence de DSK a été publié le jour suivant la décision du Conseil d’administration du FMI de donner un mandat de cinq ans à Mme Lagarde.

La machination a visiblement fonctionné. Qui a ordonné aux procureurs de ne pas publier cette information avant la nomination de Christine Lagarde comme chef du FMI?

Si cette information avait été révélée quelques jours plus tôt, on aurait peut-être questionné la candidature de Mme Lagarde comme chef du FMI.

Un changement de régime au FMI a été rapidement mis en place, sans parler des implications de l’affaire DSK relativement aux élections présidentielles françaises.

Christine Lagarde a commencé son mandat de cinq ans comme directrice générale du FMI le 5 juillet, au plus fort de la crise de la dette grecque.

Jusqu’à maintenant, l’hypothèse d’un coup monté contre DSK n’est pas été abordée par les médias occidentaux.

 

Article original en anglais : BREAKING NEWS: Mounting Evidence that Dominique Strauss Kahn was Framed

 

Traduction : Julie Lévesque pour Mondialisation.ca

Michel Chossudovsky est directeur du Centre de recherche sur la mondialisation.


Articles Par : Prof Michel Chossudovsky

A propos :

Michel Chossudovsky is an award-winning author, Professor of Economics (emeritus) at the University of Ottawa, Founder and Director of the Centre for Research on Globalization (CRG), Montreal and Editor of the globalresearch.ca website. He is the author of The Globalization of Poverty and The New World Order (2003) and America’s “War on Terrorism”(2005). His most recent book is entitled Towards a World War III Scenario: The Dangers of Nuclear War (2011). He is also a contributor to the Encyclopaedia Britannica. His writings have been published in more than twenty languages. He can be reached at crgeditor@yahoo.com ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Michel Chossudovsky est directeur du Centre de recherche sur la mondialisation et professeur émérite de sciences économiques à l’Université d’Ottawa. Il est l’auteur de "Guerre et mondialisation, La vérité derrière le 11 septembre", "La Mondialisation de la pauvreté et nouvel ordre mondial" (best-seller international publié en plus de 10 langues). Contact : crgeditor@yahoo.com

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca