Les Syriens manifestent massivement leur soutien au gouvernement dans de nombreuses villes

Pendant que, à Genève 200 ONG des droits de l’Homme, et surtout Amnesty International, montent au créneau pour accuser le président Assad des pires exactions, d’importantes manifestations -on parle de plus d’un million- de soutien au programme de réforme initié par le président Bachar al-Assad et de rejet de toute immixtion dans les affaires syriennes, ont eu lieu le 15 mars 2012 à Damas, Alep, Lattaquié, Raqqa, Hassaké, Daraa, Misyaf, à la corniche de Tartous, ainsi que dans les villes de Salhabb à Hama, d’Az-Zahraa, d’An-Nezha, d’al-Hadara, de Chayrat à Homs.

Depuis des mois les millions de Syriens sont descendu dans la rue pour exprimer leur soutien au président el-Assad et dire leur opposition aux bandes armées qui mettent leur pays à feu et à sang.

La coalition de 200 ONG issues de 27 pays qui, le 14 mars 2012, a appelé la Chine et la Russie à s’unir avec les autres membres du Conseil de sécurité de l’ONU, « pour faire adopter une résolution appelant le gouvernement syrien à arrêter de bombarder aveuglément des quartiers civils et de violer le droit international, à mettre fin aux arrestations arbitraires et à la torture, à garantir un accès d’urgence aux humanitaires, aux journalistes et aux observateurs des droits de l’Homme » doit rendre des comptes au peuple syrien qui ne voit pas du tout ce qui se passe dans son pays comme ces ONG le prétendent.

Puisque les Syriens, en leur majorité, sont reconnaissants à la Chine et à la Russie d’avoir opposé leur véto aux résolutions du Conseil de sécurité, à quoi cette mascarade, qui à Genève a mobilisé 200 ONG à l’ONU, doit-elle servir ?

Silvia Cattori

Source des photos :
http://www.sana.sy/fra/51/2012/03/15/406322.htm

Articles Par : Silvia Cattori

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca