Les traîtres et les forces d’occupation unifient leurs efforts pour déstabiliser Gaza

 

Les forces israéliennes d’occupation usent des traîtres, malheureusement palestiniens, pour déstabiliser la bande de Gaza. Ni ces forces ni leurs traîtres ne peuvent accepter de voir la Bande aussi stable après la solution militaire que le mouvement du Hamas s’est trouvé obligé de pratiquer au milieu de l’année 2006. Il s’est trouvé obligé de mettre la main sur les traîtres et tous ceux qui tendent la main aux occupants israéliens.

Et puis les habitants de la bande de Gaza se montrent bien résistants face à cet affreux blocus. Ainsi, les buts inhumains des occupants tombent à l’eau. Ils cherchent à perturber leur calme, résultat de leur résistance. Cette fois, ils mettront le paquet, des dollars sans compter, afin d’acheter des traîtres prêts à commettre des crimes contre leur peuple, le peuple de la bande de Gaza, contre ses personnalités, contre ses leaders.

Actuellement, travailler pour l’ennemi devient un commerce rentable. Malheureusement, il y a des Palestiniens, comme partout ailleurs, qui sont prêts à se vendre aux ennemis de la patrie, contre la légitimité, contre le parlement, contre le calme de Gaza.

Haniyeh lève le voile

Ismaël Haniyeh, premier ministre palestinien, a affirmé que les services de sécurité intérieure avaient pu démanteler plusieurs cellules qui travaillent pour le compte aussi bien de l’autorité palestinienne de Ramallah que de l’Entité sioniste. On a démantelé quelques groupes qui projettent de semer, dans la bande de Gaza, des problèmes et de tuer plusieurs responsables du Hamas et du gouvernement palestinien de la Bande.

Dans des déclarations données à la presse, le lundi 6 juillet 2009, Haniyeh confirme que ces cellules travaillent d’une façon systématique pour envenimer la sécurité de la bande de Gaza. Haniyeh parlait dans une célébration religieuse organisée par la mosquée Ar-Ridouan.

Le ministère de l’intérieur

Pour sa part, Iyhab Al-Ghossin, porte-parole du ministère de l’intérieur palestinien de la bande de Gaza, a dit, le 7 juillet, que ces groupes ont été démantelés, totalement. Malheureusement, certains de leurs membres ont fui la Bande vers la Cisjordanie.

Il explique qu’il y a eu deux sortes de groupes. Un groupe s’est donné pour mission de recueillir des informations concernant les résistants, les membres du gouvernement, leurs maisons, leurs positions. Ils avaient détaillé toutes ces informations sur des cartes complexes et sophistiquées. Tout cela est destiné à mettre à jour la banque de données israélienne, utile pour une nouvelle guerre.

Les autres groupes voulaient créer des cellules armées secrètes. Leur but était de mettre l’anarchie dans la Bande. Heureusement, les groupes ont été démantelés et leurs chefs ont été arrêtés.

Al-Ghossin confirme que les services de sécurité ne permettent plus à l’anarchie de revenir à Gaza.

Le parlement palestinien

De son côté, l’ingénieur Ismaël Al-Achqar, président du comité de l’intérieur du Conseil Législatif Palestinien, a appelé à juger les accusés pour punir les coupables et pour qu’ils soient des exemples pour tous ceux qui veulent du mal à leur patrie.

Dans des déclarations faites le mardi 7 juillet, il salue les efforts des services de sécurité qui mettent en échec tous les agendas sionistes et américains visant le peuple palestinien, prenant le calme pour cible.

Ces agissements, dit-il, voient le jour chaque fois que des efforts destinés à l’union du peuple voient le jour.

La colère du peuple

La coopération entre les traîtres et les occupants israéliens a suscité une grande colère chez les citoyens palestiniens de la bande de Gaza. Ahmed Miqdad, à titre d’exemple, demande de les punir sévèrement ; ils sont un cancer qui doit être éliminé.

Le voile doit être levé des personnes qui sont derrière ces agissements, à l’exemple d’Al-Tayyeb Abdo Al-Rahman. Les Egyptiens doivent les connaître.

Le cabinet d’Ismaël Haniyeh, premier ministre palestinien, a montré sa compétence dans le domaine de la sécurité. Toutes les tentatives visant à l’envenimer ne connaîtront que l’échec.

Articles Par : Global Research

Sur le même sujet:

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca