Lorsqu’Angelina Jolie incite les Arabes contre les Iraniens…

La star d’Hollywood, choisie depuis 2001 comme ambassadrice de bonne volonté pour le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et depuis 2007 comme membre du conseil des relations étrangères s’est dit être inquiète d’une soi-disant « éventuelle invasion iranienne de la région arabe, au sein des évolutions qui la traversent ». Selon elle, l’Iran s’ingère en Syrie pour empêcher le renversement du régime syrien.

Le magazine américain signale qu’en 2009, elle s’était rendue aux camps des réfugiés irakiens en Syrie, en compagnie du président syrien et de son épouse. Alors qu’elle s’est rendu en 2011 au camp des refugiés syriens en Turquie.

Relayant la propagande de la politique américano- sioniste sur un soi-disant projet perse suspect dans le monde arabe, l’actrice américaine Angelina Jolie met du sien pour inciter les Arabes contre les Iraniens et creuser plus profondément l’écart entre les Musulmans.

« Nous ne voudrions pas que la nation arabe soit dépendante de son voisin perse», a-t-elle lancé lors d’un entretien accordé au magazine cinématographique « The Examiner » qui l’interrogeait sur son point de vue sur les évènements arabe.

L’an dernier, elle avait escorté les frappes de l’Otan contre la Libye, chaleuresement soutenues par Israël, se rendant à plusieurs reprises dans ce pays, pour soutenir l’insurrection contre le régime.

Elle a couronné ses visites dans ce pays par celle d’octobre, c’est à dire après la chute du régime de Kadhafi sous les coups des frappes de l’Otan qui ont causé la mort de 50 mille libyens et détruit la majeure partie des infrastructures du pays.

Elle est présenté comme étant l’amie de Arabes par certains médias. Et ses relations étroites avec des personnalités des régimes arabes pro pccidentaux sont largement médiatisées.

Mais certains sites répandent d’elles des déclarations invraisemblables, dont entre autre qu’elle est hostile à Israël et qu’elle a dit que « les Arabes et les Musulmans ne sont pas des terroristes. Le monde devrait s’unir contre Israël ».

Sachant que son père, l’acteur Jon Voight et qui  est d’origine allemande et Tchécoslovaque est un fervent partisan de l’entité sioniste. En 2010, dans une lettre publiée dans le Washington post, il a critiqué le président américain Barak Obama lui reprochant de mener une politique qui montre Israël comme étant l’ennemi de tout le monde.

En 2006, il s’est rendu en Israël pour y fêter les 60 ans de l’usurpation de la Palestine, qualifiant les Palestiniens du « mal « qu’Israël veut nous en guérir ». En 2011, il était venu en personne visiter les blessés de roquettes lancées par la résistance palestinienne contre la colonie de Beer esSabea (Beer Sheva).

Si Angelina était réellement hostile à l’entité sioniste, alors que son père en est un supporter inconditionnel, des divergences auraient surement éclaté et auraient été relayées par les medias. Or, ces derniers n’ont jamais fait état de telle discorde. De plus, personne à Hollywood ne lui a reproché d’avoir tenu de tels les propos. Surtout que le lobby sioniste ne tait jamais ce genre propos, et fait tout  pour punir leur         auteur . Les exemples de l’acteur Mel Gibsons, et bien plus ancien de Marlon Brando en sont les plus frappants.

Angelina Jolie, quant à elle, personne ne lui a demandé des comptes. Bien au contraire, elle n’en finit pas de briller, et envisage, semble-t-il, de se consacrer à la politique. Et comme aux Etats-Unis jamais politique ne rime sans Israël, elle n’en finit pas non plus d’offrir ses services, aussi bien à la diplomatie américaine qu’aux intérêts suprêmes d’Israël! Dont, donner son coup de pouce à la campagne de haine et de diabolisation contre l’Iran!


Articles Par : Al Manar

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca