Louis Dalmas (Balkans infos) sur Dissonance

Région :
Analyses:

Pour les lecteurs qui ne le connaissent pas, je renvoie à la brève biographie de Wikipédia et à l’interview ci dessous, ainsi qu’à la lecture de fabuleux Balkans Infos qui chaque mois décrypte avec intelligence les dessous des cartes. Louis DALMAS a accepté de se confier à DISSONANCE ..

 

br /var gaJsHost = ((“https:” == document.location.protocol) ? “https://ssl.” : “http://www.”);
document.write(unescape(“%3Cscript src=’” + gaJsHost + “google-analytics.com/ga.js’ type=’text/javascript’%3E%3C/script%3E”));

1 – Louis Dalmas, pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas, pouvez vous présenter (parcours, idées, etc etc) et présenter votre lien très fort avec la Serbie ?
Je suis écrivain et journaliste. Mon dernier livre s’appelle “Le crépuscule des élites” (Editions Tatamis, Paris). J’ai été, en 1949, le premier journaliste à faire une interview du maréchal Tito après sa rupture avec le Kominform. Par la suite, j’ai exercé mon métier de journaliste (rédacteur, photographe, réalisateur de courts métrages de cinéma) dans la grande presse française sans contact particulier avec la Yougoslavie. Ce n’est qu’au début des conflits des années 1990 que j’ai constaté une partialité antiserbe dans les grands médias et que je m’y suis intéressé.

2 – D’ou vous est venue l’idée de créer Balkans Infos et que pouvez vous nous dire sur cette revue aujourd’hui ? (tirages, participants, distribution, financement, objectifs etc etc ?).
En 1996, devant la multiplication des mensonges répandus dans les médias sur les Serbes, j’ai fondé le mensuel “Balkans-infos” dont je suis toujours le directeur, et dont le but était de rétablir un certain équilibre dans les informations sur la guerre dans les Balkans. Depuis 2002, “Balkans-infos” est devenu “B. I.” pour ne pas se limiter aux seuls problèmes balkaniques et pouvoir traiter de l’ensemble des affaires internationales. Le journal dénonce trois tares principales : les excès de l’impérialisme américain et du mondialisme, les fanatismes religieux (de toutes les religions) et les manipulations médiatiques de la propagande. Nous avons près de 1.800 abonnés et ne sommes financés que par les abonnements et les dons de soutien au journal.

3 – La Serbie d’aujourd’hui semble totalement scindée en deux entre un électorat “euro-libéral” pro Européen et un électorat “contestataire” partagé entre socialistes et patriotes, contre l’intégration dans l’Union Européenne. Que pensez vous qu’il advienne lors des prochaines échéances électorales ? Quelle est votre opinion sur l’UE et la Serbie ? (doit elle intégrer ? Et sinon quelle orientation ?)
L’entrée dans l’Union européenne a déjà déçu beaucoup de pays issus de l’éclatement de l’empire soviétique ainsi qu’un certain nombre de nouveaux membres, car elle suppose l’intégration au système économique néolibéral américain et l’acceptation de l’hégémonie impériale de Washington. Je ne pense pas que ce soit l’intérêt de la Serbie de devenir un satellite américain de plus.

4 – Le Kosovo aujourd’hui n’est toujours pas reconnu par la majorité des états du monde, et d’ailleurs principalement que par ceux de l’OTAN. La situation pour les Serbes y est de pire en pire, comment voyez vous l’avenir de ce territoire dans .. disons 10 ans ? Statu quo ? Partition ? Retour dans le giron Serbe ?*
Comme toujours, l’accumulation d’erreurs crée un engrenage qui aboutit à des situations de plus en plus difficiles à régler. Le Proche-Orient en est un exemple. Pour le Kosovo, la communauté internationale, dirigée par les USA, a prolongé le crime de l’agression de la Yougoslavie par l’OTAN par un soutien constant de la partie albanaise et par la reconnaissance inadmissible d’un Etat-croupion à direction mafieuse, où les quelques Serbes qui restent vivent dans des ghettos. Malheureusement, les haines ont été exacerbées et il me semble difficile de voir ce territoire redevenir ce qu’il n’aurait jamais du cesser d’être, une province serbe. Peut-être la partition est-elle une solution, à condition qu’elle soit juste et ne favorise pas qu’un seul côté.

5 – Le nouvel ordre mondial décrété en 1991 par l’Amérique semble être arrivé a son terme. On assiste à une sorte de renaissance de grands espaces auto-centrés en Asie (Chine, Inde), dans le monde musulman (Turquie, union panafricaine ..), en Eurasie (Russie ..), en Amérique du sud (Brésil, Vénézuela ..). L’Europe semble totalement absente de cette renaissance, incapable d’unité entre l’Europe Atlantiste (nouvelle Europe) et l’Europe continentale (qui ne coupe pas les ponts avec l’OTAN), qu’est ce que tout cela vous inspire ?
L’Europe qu’on veut nous imposer est une fabrication totalement artificielle de la haute finance, des sociétés transnationales, des groupes industriels et de la minorité de la richesse. De plus, elle ne cesse de se fragmenter en petites nations ethniquement purifiées qui dépendent de l’aide d’organismes inféodés au USA comme le FMI ou la Banque mondiale. Si elle veut représenter une force réelle, elle ne pourra le faire qu’en associant des nations indépendantes conformes au modèle républicain : souverain, pluraliste, laïque et social. C’est d’ailleurs de cette façon que se constituent les nouveaux ensembles mondiaux qui commencent à rivaliser avec l’empire américain.

6 -La France vient de faire le choix de réintégrer le commandement armé de l’OTAN. Pourtant au même moment, l’administration Sarkozy semble jouer l’adoucissement avec la Russie. Dans le même temps, des voix se font entendre (mouvances d’extrême gauche, divers intellectuels ..) pour que la France intègre l’organisation de la coopération de Shanghai, quelle est votre opinion à ce sujet ?
Sarkozy n’en est pas à sa première trahison de l’héritage gaulliste. La France n’a rien à faire dans l’OTAN, un organisme qui aurait du disparaître depuis longtemps. Elle doit renouer des alliances qui feront contrepoids à l’hégémonie américaine, notamment avec la Russie, la Chine, l’Inde et les pays progressistes de l’Amérique latine.

7 – A l’heure de la crise financière, tout le monde s’accorde à enfin dire que “peut être” que la globalisation libérale à “échoué”, et que le modèle Occidental pour l’humanité n’est peut être pas le “meilleur”, d’après vous “d’ou” viendront les nouveaux modèles économiques ?
Le capitalisme néolibéral américain, qui ne survivait que grâce à des expédients dangereux et aux bouffées d’oxygène de la guerre, a explosé. Les remèdes proposés sont des pansements sur une jambe de bois. La “relance” américaine et la “régulation” germano-française ne sont que deux moyens de replâtrer un système économique en faillite. Il faudra le modifier en profondeur, notamment repenser complètement le rôle de l’Etat et les rapports entre propriété privée et propriété publique.

8 – Pour les Européens, les grandes inquiétudes du futur sont le plausible leadership économique Chinois et l’explosion démographique des populations musulmanes, notamment à l’intérieur de l’Europe. Comment estimez vous compatible / incompatible ces deux éléments ?
Ce sont deux problèmes différents. Celui de l’économie peut se résoudre si les Etats européens retrouvent à la fois leur indépendance et leur contrôle social de la répartition de la richesse. Celui de la religion ne peut se résoudre que par une défense ferme de la laïcité : toute fusion d’une religion et d’un Etat doit être combattue, en même temps que tout culte doit être respecté à la condition de rester strictement dans le domaine spirituel. Cela veut dire ne pas se laisser intimider par des pressions en tous genres et imposer avec rigueur la séparation de l’Eglise et de l’Etat dans le cadre de la loi républicaine.

9 – L’amérique de Obama “semble” vouloir faire la paix avec le monde entier, quelle est est d’après vous la ligne qu’adoptera la nouvelle administration ? Peut on réellement attendre un “changement” ?
En surface, la politique américaine sera moins arrogante et belliqueuse ; en profondeur elle sera toujours celle d’un gouvernement qui veut diriger le monde. Mais il faut profiter de cette nouvelle souplesse pour faire comprendre à la Maison Blanche qu’elle n’est pas le seul guide de l’humanité.

10 – Le pentagone semblait vouloir aspirer l’Ukraine dans l’OTAN (apres l’échec Georgien) et installer sa flotte dans la mer noire. Ajouté aux remous politiques en cours et aux échéances électorales proches en Ukraine, peut on d’après vous imaginer un “conflit” proche dans ce pays et une scission en deux ou trois entités, a la manière Yougoslave ?
La Russie défendra l’unité de l’Ukraine et ses liens privilégiés avec elle plus fortement que dans le cas de la Yougoslavie, car de plus importants intérêts stratégiques sont en jeu, en plus de l’histoire slave commune. Elle ne permettra pas un démembrement de l’Ukraine comparable à celui de la Yougoslavie.

11 – L’agitation est également grande autour de l’Arctique, B. I. y a d’ailleurs consacré un article fort intéressant dans son numéro de janvier. Récemment, les pays de l’OTAN ont organisé des manoeuvres militaires à grande échelle en Norvège (7.000 soldats de 12 pays) pour simuler une invasion de l’Arctique et une sécurisation des champs pétroliers. Pensez vous que l’Arctique puisse devenir la zone de conflit essentielle du 21e siècle comme le pensent certains spécialistes en géopolitique ?
Ce sera certainement une zone de conflits importante car la bataille pour les ressources sous-marines y a déjà commencé. Mais ce ne sera pas la seule : il y aura aussi des conflits importants à propos de l’eau.

12 – Le 24 mars dernier, c’était l’anniversaire des bombardements de 1999 sur la Serbie, que vous inspire cet événement et étiez vous à Belgrade ?*
J’ai participé au Forum pour un monde d’égaux qui a marqué avec succès à Belgrade le triste anniversaire de l’agression de l’OTAN, et j’y ai fait une intervention. Les deux jours de la manifestation ont été un plein succès dont il faut féliciter nos amis serbes. Le bombardement de la Yougoslavie est une honte pour la communauté internationale qu’il ne faut pas oublier.

13 – Pourriez vous conseiller 5 ouvrages clefs à lire, 5 sites / blogs a consulter ?
Plutôt que des ouvrages, je conseillerais des auteurs. Il faut lire les livres de Pierre-Marie Gallois, Maurice Pergnier, Michel Collon, Patrick Barriot, Diana Johnstone et Gilles Troude. Il y a aussi les trois livres édités par notre édition “Le Verjus” : “Ma Vérité” par Slobodan Milosevic, “Le dossier cahé du ‘génocide’ de Srebrenica” et “Ratko Mladic, criminel ou héros” par Milo Yelisseyevic et moi-même. Et peut-être, s’ils veulent avoir un point de vue non-conformiste sur les événements actuels, le mien, qui est paru récemment : “Le crépuscule des élites”.

14 – Avez vous quelque chose à exprimer aux lecteurs du blog DISSONANCE ?
Qu’ils encouragent par leurs visites et leur soutien les blogs indépendants comme celui-là, qui démentent les mensonges de la propagande impérialiste, et qu’ils répandent autour d’eux les notions d’indépendance et de progrès.

15 – Sujet libre pour vous : vous pouvez aborder n’importe quel point de vue, n’importe quel sujet.
Je voudrais simplement ajouter qu’en plus de la crise financière, il y a un drame au moins aussi important, sinon plus, qui touche des millions de malheureux : celui de la faim. La spéculation sur les produits de base nécessaires à la vie et la politique criminelle des grands trusts alimentaires a ruiné beaucoup d’agricultures locales et de grandes parties du monde sont trop pauvres pour acheter de quoi se nourrir.


Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca