Nous sommes le Honduras et nous sommes en résistance !

La Marche mondiale des femmes et le Réseau latino-américain des femmes transformant l’économie (REMTE) joignons nos voix à celles des organisations féministes et des mouvements sociaux du Honduras pour condamner et répudier avec véhémence le coup d’État perpétré contre le président Manuel Zelaya Rosales, un coup d’État dirigé par les Forces armées et le président du Congrès national, Robert Micheletti, avec l’appui des médias contrôlés par l’oligarchie de ce pays.

Exécuté par les forces armées à 5 heures du matin ce dimanche, le 28 juin, le coup d’État a tronqué les aspirations démocratiques d’une population qui se préparait à une consultation populaire pour exprimer son accord ou son désaccord avec la convocation d’une Assemblée nationale constitutive qui élaborerait une nouvelle constitution. En outre, le coup militaire a placé à la présidence Robert Micheletti, marionnette de l’oligarchie hondurienne.

Nous soutenons la résistance pacifique du peuple, en particulier celle des féministes honduriennes, qui se mobilisent pour organiser des vigiles et une grève générale en appui au Président Zelaya et au rétablissement de la démocratie hondurienne. Nous nous joignons aux mouvements sociaux pour exiger :

1. Le rétablissement de l’ordre constitutionnel, sans effusion de sang

2. Que l’armée ne réprime pas la population hondurienne qui exige le retour de la démocratie

3. Le respect de l’intégrité physique des féministes et des autres dirigeants sociaux, qui ont été impliqués et mobilisés dans le projet de consultation populaire

4. Le retour immédiat du Président Zelaya à ses fonctions au Honduras et le rejet de Micheletti par l’Organisation des États Américains

5. Que les autorités garantissent le droit de la population au plein exercice de la démocratie par le biais de consultations populaires

Nous dénonçons le rôle des médias commerciaux, utilisés par les oligarchies honduriennes comme outil pour entraver la volonté populaire et appuyer et justifier le coup d’État.

Nous exhortons toutes les personnes, organisées et non organisées, aux paliers national et international, à se prononcer contre cette agression aux droits du peuple hondurien et de diffuser cette déclaration. Nous vous invitons aussi à mettre en commun les informations produites par les médias alternatifs, comme la Radio ELM (www.radioeslodemenos.org) et la Radio Mundo Real (www.radiomundoreal.fm).

Enfin, nous demandons instamment aux mouvements sociaux de protester devant les lieux de représentation diplomatique et commerciale du Honduras, et d’envoyer des lettres de dénonciation du coup d’État aux ambassades dans leurs pays respectifs.

Tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous serons en marche !


Articles Par : REMTE

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca