PAJU (Palestiniens et Juifs Unis) la plus ancienne manifestation régulière appelant au boycottage d’Israël

Montréal le 10 février

Région :
Analyses:

PAJU (Palestiniens et Juifs Unis)
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour publication immédiate
Le 9 février 2011

 

11 ANS PLUS TARD, LA VIGILE DE PAJU SE PORTE BIEN
Cette semaine marque l’onzième anniversaire de la vigile de PAJU,
la plus ancienne manifestation régulière appelant au boycottage d’Israël

 
La vigile de PAJU (Palestiniens et Juifs Unis), manifestation hebdomadaire contre l’apartheid israélien, entre dans sa douzième année. La vigile est tenue chaque vendredi midi au cœur du centre-ville de Montréal.
 
PAJU est un groupe de défense des droits de la personne constitué de militants issus des communautés juive et palestinienne ainsi que d’autres Québécois de toutes origines. PAJU milite pour un règlement à long terme de la question israélo-palestinienne qui soit fondé sur les principes des droits de la personne et sur la stricte application du droit international.
 
PAJU fut fondé en novembre 2000. En février 2001, avec d’autres organismes œuvrant pour une paix juste, il a mis sur pied une vigile de protestation qui se tenait chaque semaine devant le consulat d’Israël, au centre-ville de Montréal, de midi à treize heures. Cette vigile avait pour but de dénoncer l’occupation illégale et brutale des territoires palestiniens.
 
Au fil des années, cette vigile est devenue à Montréal le centre névralgique d’appui aux Palestiniens victimes de la répression israélienne. Que ce soit sous le vent glacial de l’hiver ou la chaleur étouffante de l’été, les manifestants de PAJU viennent toujours fidèlement, chaque semaine, tenir des bannières et des pancartes dénonçant le régime d’apartheid d’Israël, son occupation illégale de la Cisjordanie et, par la suite, son siège de Gaza. Les manifestants de PAJU, dont le comportement demeure courtois et pacifique, distribuent de la documentation pour informer les passants de la réalité de l’occupation brutale et illégale d’Israël.

Après que la vigile de PAJU a réussi à chasser le consulat israélien du centre-ville montréalais, PAJU a déplacé sa vigile à l’angle de la rue Sainte-Catherine et de l’avenue McGill College, devant le magasin Indigo, où elle continue d’avoir lieu tous les vendredi midi. La vigile prône le boycott d’Indigo en raison du fait que les propriétaires de la chaîne de librairies Indigo-Chapters fournissent un appui important à l’armée israélienne par l’intermédiaire de leur fondation, la Hesig Foundation, qui finance les non-Israéliens qui s’enrôlent dans l’armée israélienne, contribuant ainsi à l’oppression du peuple palestinien.
 
La vigile de ce vendredi 10 février marque 11 ans de solidarité de PAJU avec le peuple palestinien vivant sous la brutale occupation israélienne. Les représentants des médias et les Montréalais partisans de la paix et de la justice sont invités à se joindre à PAJU ce vendredi, le 10 février 2011, en face du magasin Indigo, de 12h00 à 13h00, à l’angle de la rue Sainte-Catherine et de l’avenue McGill College.
 
L’apartheid israélien doit cesser!
 
- 30 -
 
Pour tout renseignement, communiquer avec Bruce Katz au 514 582-1642
 

Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca