Philip Jones Griffiths mène son dernier combat.

Région :

Philip Jones Griffiths lutte encore contre la mort.

D’origine galloise, grand reporter de la Guerre du Vietnam, photographe free lance au Viêt Nam de 1966 à 1969 pour l’Agence Magnum -dont il deviendra plus tard le directeur- il avait gagné la confiance des vietnamiens.

En 1971, son livre reportage Vietnam Inc., préfacé par Noam Chomsky, participera au renversement de l’opinion publique américaine.

Depuis plus de vingt ans, il retournait chaque année au Viêt Nam photographier les victimes de l’Agent Orange.

Alors viendra « Collateral Damage »  in Viet Nam consacré aux victimes de l’Agent Orange, édité par Trolley, Londres.

Il partageait sa vie entre Londres et New York.

Quand je l’avais sollicité pour entrer au Comité International de Soutien aux victimes vietnamiennes de l’Agent Orange et au procès de New York, il avait répondu spontanément « oui », m’autorisant « pour la cause » à utiliser ses photos pour illustrer mes conférences tout en signalant son livre chez Trolley. Entouré de sa fille, il vivait dans une rue pentue d’un quartier nord de Londres, partageant facilement un resto.

Je viens de recevoir de nombreux courriers des USA : Françis A. Boyle est désolé, Howard Zinn est très triste, Noam Chomsky est peiné par cette réalité et pense que nous devons faire vivre l’éminent travail de cette merveilleuse personne.


Photo d’une victime de l’agent orange par Philip Jones Griffiths

 André Bouny, père adoptif d’enfants vietnamiens, préside le « Comité International de Soutien aux victimes vietnamiennes de l’Agent Orange et au procès de New York ».

Articles Par : André Bouny

Sur le même sujet:

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca