Résistance politique: théorie du complot ou complot de la théorie ?

Dans un billet du mois de Juin, je concluais que “la théorie de la complot” est un terme appliqué à tout fait, analyse, ou vérité qui est politiquement, idéologiquement ou émotionnellement inacceptable. Ce billet est à propos de ce que sont les véritables conspirations. Chaque évènement ne peut pas être expliqué par une conspiration, mais les conspirations sont monnaie courantes dans les évènements quotidiens. Ainsi, il est paradoxal que l’expression “théorie du complot” soit devenue synonyme “d’incroyable”.

Des complotss sont communément utilisées pour faire avancer certains agendas. Dans le numéro de Juillet de l”American Rifleman, une publication de l’Association Nationale des Détenteurs d’armes, le vice président de l’association, Wayne Lapierre, rapporte devant un comité d’enquête du congrès présidé par le sénateur Charles Grassley et un membre du parlement Darrell Issa d’une conspiration du bureau pour l’alcool, le tabac, les armes à feu et explosifs et du département de la justice afin de pousser plus avant des mesures de contrôle sur les armes à feu, en faisant passer clandestinement des armes des Etats-Unis au Mexique pour des criminels et en blâmant cet état de fait sur les vendeurs d’armes américains.

–(ndlr: cette affaire a fait grand bruit récemment aux Etats-Unis, les armes ayant été assujetties par le cartel de la drogue qui commet des crimes de part et d’autre de la frontière américano-mexicaine. Il s’est avéré que toute l’affaire était une opération fausse bannière ourdie depuis les Etats-Unis pour provoquer une regulation drastique des ventes d’armes aux citoyens américains par la création du bouc-émissaire de fait sinon de droit. Le gros problème des globalistes aux Etats-Unis intra-muros étant que les citoyens sont armés et que cela est un droit constitutionnel, droit qui a été établi par les pères fondateurs de la république pour que le peuple puisse se défendre à tout moment contre une invasion ou la tyrannie de son gouvernement le cas échéant. Ironie du sort, c’est ce qu’il se passe depuis l’avènement du patriot act et la tyrannie grandissante de l’état policier fasciste. Le cartel banquier et militaro-industriel aimerait bien désarmer le peuple afin de continuer le démantèlement du pays. Jusqu’ici le droit constitutionnel à posséder une arme a manifestement  été une dissuasion et a donné un certain sursis au peuple américain)–

Lapierre écrit: “Grand merci à des agents fédéraux qui sont venus avec des preuves de cette opération de contrebande d’armes, la conspiration criminelle de ce gouvernement a été exposée au grand jour. Menant une opération de couverture administrative, marquée par un mépris arrogant du rôle constitutionnel du congrès, le ministre de la justice Eric Holder a bloqué tous les efforts pour parvenir à la vérité. Ses sbires ont demandé aux employés fédéraux qui avaient connaissance de la supercherie de cette opération de contrebande d’armes de refuser de coopérer avec les enquêteurs du congrès.”

Beaucoup d’Américains vont trouver difficile à croire ce complot révélé au grand jour. L’agence fédérale états-unienne BATFE, avec la participation du ministère de la Justice, a livré des armes aux cartels de la drogue mexicains dans le but de créer un précédent et des preuves contre les vendeurs d’armes états-uniens, pointant le fait qu’ils sont la source des armes dont se servent les gangs de la drogue mexicains. Le but de cette conspiration gouvernementale est de faire avancer l’agenda du contrôle des armes à feu.

Le bétonnage de l’enquête du congrès par le ministre de la justice Eric Holder eût pour effet l’avertissement suivant de la part du républicain Issa: “Nous ne regardons pas les hommes de paille Mr le Ministre, nous vous regardons.” Ce qui risque de se passer est que Grassley et Issa auront un accident ou seront piégés au moyen d’un scandale sexuel.

Les conspirations sont également partie intégrante de la vie économique. Par exemple la firme de Wall Street Goldman Sachs est connue pour avoir spéculé à court terme sur des instruments financiers qu’ils vendaient simultanément comme des options d’investissements solides à ses clients.

Le sauvetage financier actuel de la dette souveraine des pays européens est une conspiration pour privatiser le domaine public. Les conspirations économiques sont sans fin et la plupart réussissent. NAFTA (NdT: North America Free Trade Agreement ou accords de libre-échange de l’Amérique du Nord entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique) est une conspiration contre le marché du travail américain, tout comme le sont les visas de travail H-1B et L-1. La mondialisation est une conspiration contre le marché du travail des pays développés. Les accusations de viol contre Dominique Strauss-Kahn pourraient s’avérer être aussi un complot. D’après le New York Times, la femme de ménage de l’hôtel possède des comptes en banque dans quatre Etats différents et quelqu’un y a déposé des milliers de dollars. Parfois des gouvernements sont prêts à vouloir assassiner des milliers de leurs propres citoyens pour faire avancer un agenda spécifique.

Par exemple l’opération Northwoods était un plan d’attaque terroriste fausse bannière imaginé par le haut commandement (état-major) états-unien (NdT: Joint Chiefs of Staff en anglais) et qui fut signé par le général Lyman Lemnitzer. Il prévoyait que la CIA et d’autres éléments des opérations secrètes assassinent des citoyens dans les rues de Miami et de Washington D.C, détournent et abattent des avions de ligne, attaquent coulent des bateaux de réfugiés cubains en route pour les Etats-Unis et fabriquent des preuves pour impliquer Castro.

L’agenda de l’état major et de la CIA était de provoquer la peur et la haine de Castro dans le public afin qu’il soutienne un changement de régime à Cuba. Avant que les lecteurs ne crient “à la théorie du complot”, qu’ils sachent que l’opération secrète Northwoods fut rendue publique le 18 Novembre 1997 par le comité de révision des archives sur l’assassinat de J.F. Kennedy. Quand le plan fut présenté au président Kennedy en 1962, il le rejeta et limogea Lemnitzer comme chef d’état-major.

Wikipedia cite de manière extensive de la table des matières du plan concernant les attaques terroristes fausse bannière. Pour ceux qui ne font pas confiance à Wikipedia, ils peuvent obtenir une copie du plan aux Archives Nationales. Quand je parle du plan Northwoods à des personnes éduquées, elles réagissent de manière incrédule, ce qui tend à montrer que même des conspirations gouvernementales reconnues publiques sont protégés par l’incrédulité et ce même un demi-siècle après qu’elles furent écloses et 14 ans après avoir été officiellement révélées par le gouvernement.

Un autre exemple de complot qui est prouvé, mais non officiellement reconnue, est l’attaque par Israël de navire américain USS Liberty en 1967. La capitaine Ward Boston, un des deux officiers légaux de la Marine, ordonna l’étouffement de l’affaire et de ne pas enquêter dessus, a révélé la conspiration de l’administration du président Johnson et de chaque administration qui lui a succédée, et de blâmer une erreur d’identification pour ce qui était une attaque on ne peut plus intentionnelle. La Commission non-officielle Moorer, menée par l’amiral Tom Moorer, ancien chef des opérations navales et chef-d’état major, prouva de manière conclusive que l’attaque israélienne, qui infligea de sévères pertes à la marine américaine, fut une attaque intentionnelle. Toujours est-il que le gouvernement américain refuse de le reconnaître et peu d’Américains connaissent même l’existence de cet incident.

Cet évènement que les Américains célèbrent le 4 Juillet (NdT: Fête nationale de l’indépendance américaine le 4 Juillet 1776) était une conspiration, et regardé comme tel par le gouvernement britannique et les Américains loyalistes, fidèles au roi George. Si nous ne croyons pas aux conspirations, pourquoi en célébrons-nous une le 4 Juillet?

Article original en anglais : http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=25501
Traduction : Résistance 71

A propos :

Paul Craig Roberts, former Assistant Secretary of the US Treasury and Associate Editor of the Wall Street Journal, has held numerous university appointments. He is a frequent contributor to Global Research. Dr. Roberts can be reached at http://paulcraigroberts.org

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca