Une base de drones américano-française secrète en Libye

La semaine dernière l’Algérie a refusé de laisser des drones français et américains survoler son territoire, arguant que les siens sont suffisants pour surveiller ses régions frontalières.  Selon le quotidien algérien Al-Khabar, les avions de reconnaissance occidentaux, sans pilote, partent d’une base secrète située dans le désert libyen, au sud de Katroune. Ils ont pour mission de signaler les déplacements d’éventuelles unités du Front de Libération de la Libye (pro-Khadafi) (1) et de traquer les djihadistes de l’Aqmi, mais aussi de lutter contre le trafic d’armes et d’explosifs dans une zone comprenant le nord du Niger et la région Araq al-Chass, sur la frontière de la Mauritanie et du Mali.

La chaîne de télévision saoudienne Al-Arabiya a diffusé une vidéo en arabe (2), rappelant que les drones utilisés par la France sont de fabrication israélienne. Il s’agit d’Eagle One, rebaptisés SIDM (système intérimaire de drone moyenne altitude longue endurance), suite à un accord de coopération avec EADS. Il vole à  7500 m d’altitude et transmet des images – jour et nuit – en temps réel.

Un autre drone, l’EuroMale d’EADS, ressemblant à l’Eagle Two d’Israel Aircraft Industries, vole à 13 000 m d’altitude. 

La coopération militaire franco-israélienne en matière de drone date de 1995, époque où François Léotard était ministre de la Défense.

(1) Le Front de Libération de la Libye s’organise dans le Sahel, par Franklin Lamb
http://www.france-irak-actualite.com/article-le-front-de-liberation-de-la-libye-s-organise-dans-le-sahel-88489719.html

 (2) Vidéo d’Al-Arabiya (11/12/11) – 1’53
http://www.algeria-isp.com/actualites/politique-libye/201112-A7555/libye-une-base-militaire-secrete-americaine-francaise-libye-katroune-video-voir-decembre-2011.html


Articles Par : Gilles Munier

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca