Une série d’attentats à la bombe se poursuit en Irak

Une série d'attentats à la bombe se poursuit en Irak

Entre 49 et 65 personnes ont été tuées et 130 à 150 autres blessées lors d’un attentat à la bombe contre une foule constituée de recrues de la police dans la ville de Tikrit (ci-dessus), un attentat parmi les nombreux à s’être produits en Irak cette semaine.
 

Les 17, 18 et 19 janvier, et encore aujourd’hui, une série d’attaques à la bombe dans diverses parties d’Irak a fait des centaines de morts et des centaines d’autres blessés. La plus sanglante des quatre attaques est survenue le mardi 18 janvier, à Tikrit, au nord de Bagdad. Au cours de cet incident, un kamikaze s’est mêlé à une centaine de jeunes hommes, en ligne pour offrir leur candidature afin de devenir policiers, et a fait détoner sa veste bourrée d’explosifs. On estime que de 49 à 65 personnes ont été tuées sur le coup et qu’entre 130 et 150 autres ont été blessées. On s’attend à ce que plusieurs des blessés succombent à leurs blessures. L’attentat a été le plus mortel à survenir en Irak dans les six derniers mois. L’attentat d’aujourd’hui à Kerbala a tué au moins 50 personnes et fait au moins 150 blessés.

Le 19 janvier, à Baqouba, la capitale de la province de Diyala – un prétendu bastion d’Al-Qaïda depuis 2008 – une voiture piégée a fait au moins 12 morts et entre 64 et 135 blessés. L’attentat est survenu au siège social du Service de protection des infrastructures, une force spéciale responsable de la sécurité des bâtiments publics et de petits bureaux appartenant à l’État. Lors d’un incident distinct, près de Baqouba, un attentat à la voiture piégée a fait trois morts et 27 blessés, dont un politicien chiite. Ces incidents sont survenus après l’attaque à la bombe du convoi du gouverneur sunnite de la province d’Anbar, ce 17 janvier dernier, attaque à laquelle le gouverneur a survécu. Les attaques ont ciblé tant la communauté sunnite que chiite.
 
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) condamne sans équivoque ces attaques. « La violence est une façon lâche et destructrice de résoudre des différends politiques. CJPMO condamne ces attaques et pleure la perte tragique de vies civiles », déclare Thomas Woodley, président de CJPMO. De telles attaques, note CJPMO, en particulier celles que personne ne revendique, sont destinées à diviser les peuples. « La meilleure réponse à de telles attaques », continue Woodley, « est de toutes les condamner et de refuser de laisser les auteurs de tels actes diviser leurs sociétés par la violence ».

Les centres de recrutement de la police et les bâtiments relatifs au domaine de la sécurité sont souvent la cible de telles attaques, tout comme les festivals religieux. Selon The Guardian, aucun groupe n’a revendiqué l’attentat du 18 janvier sur le centre de recrutement. Toutefois, cet attentat ressemble aux attaques perpétrées par les groupes liés à Al-Qaïda qui veulent dissuader les Irakiens sunnites de se joindre aux forces de sécurité. Un communiqué publié sur un site Web militant par l’État islamique d’Irak, une façade d’Al-Qaïda, a salué ces attentats en tant que partie intégrante d’une opération de « suicides martyres ». En réponse à ce communiqué, le premier ministre Nouri al-Maliki, entré en fonction après une impasse de neuf mois suivant les élections de 2010, a promis de renforcer les forces de sécurité.

 
#####

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec:
Patricia Jean
Canadiens pour la justice et paix au Moyen-Orient
Téléphone: 450-812-7781 ou 438-380-5410
Courriel CJPMO – Site Web CJPMO

Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Comment on Global Research Articles on our Facebook page

Articles Par : CJPMO

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca