Vaccinations : le débat est-il encore possible ?

Région :
Analyses:

La vaccination suscite “les passions”. Pendant des décennies, le débat a été confisqué et seule “la ligne officielle” qui recommandait un maximum de vaccins était généralement suivie, sans contestation.

Mais au fil du temps, la liste des vaccins disponibles et recommandés n’a cessé de s’allonger et ceux qui ne se posaient aucune question ont fini par se demander si on n’en faisait pas un petit peu trop. Logique marchande oblige, cette liste de vaccins ne fera que s’allonger encore et toujours puisque, selon la revue Pharmaceutiques de Juin-Juillet 2007, ce sont pas moins de 450 nouveaux vaccins qui seraient en développement…

Si on ajoute à cette inflation vaccinale, l’accessibilité accrue du plus grand nombre à Internet, on ne peut que se rendre compte que la demande de débats ira croissante de la part d’un public, de plus en plus vigilant. En témoignent les très nombreuses réactions des auditeurs et des internautes (qui n’ont d’ailleurs pas pu être toutes diffusées) au cours de cette émission radio à laquelle nous étions représentés.

Le débat reste donc encore possible. Et il doit être vivement encouragé. Démocratie oblige !

Emission radio “Le forum de Midi” sur RTBF radio La Première, diffusée le 21 mars 2011, sous le titre “Vaccinations : faut-il en avoir peur ?” Présentation : Corinne Boulangier.

Intervenants : Pr Yves Van Laethem, Dr Jean-Louis Laloy, Sophie Meulemans.

Vaccinations : faut-il en avoir peur ? Partie 1 
Vaccinations : faut-il en avoir peur ? Partie 2
Vaccinations : faut-il en avoir peur ? Partie 3

Articles Par : Global Research

Sur le même sujet:

  • De grandes marches contre la guerreDe grandes marches contre la guerre

    Voici quelques réflexions en marge de la tuerie qui s’est produite dans la capitale française   LA LIBRE EXPRESSION EST BIEN DIFFICILE J'ai vécu à l'époque de la GRANDE NOIRCEUR. Tout était défendu excepté les actions posées en faveur de l'Église et de l'autorité (légitime ou […]
  • Le délit de blasphème: Dernier garde-fou d’un vivre ensemble  Le délit de blasphème: Dernier garde-fou d’un vivre ensemble

    «Je ne suis pas Charlie, je suis Charlie Martel [en 732 à Poitiers, Charles Martel, le chef des Francs, avait ‘'arrêté'' une armée musulmane à Poitiers ].» Slogan prêté à Jean-Marie Le Pen   Un drame épouvantable: douze personnes appartenant à la rédaction de Charlie Hebdo […]
  • La France prépare des frappes militaires sur le sud de la LibyeLa France prépare des frappes militaires sur le sud de la Libye

    L’armée française prépare le lancement de frappes contre des cibles en Libye dans les trois prochains mois, selon un diplomate arabe resté anonyme qui s’est confié au journal de langue arabe basé à Londres, Asharq Al-Awsat. « Je suis prêt à parier que cette intervention aura lieu dans […]

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca