Vaccins : Prévention ou malédiction ?

Analyses:

Quiconque connaissant les rudiments de la biologie devrait savoir :

1. Que tout vaccin est de par sa nature même un antigène et que par définition tout antigène doit être une protéine étrangère ou une substance attachée à l’une de ses propres protéines ou à quelque autre protéine étrangère ;

2. Qu’aucune protéine étrangère ne peut être absorbée dans la circulation sanguine, sauf si elle est digérée (dissoute) dans le tube digestif en ses acides aminés de base ;

3. Que ce sont ces acides aminés qui, après avoir été absorbés dans la circulation sanguine, sont reconstitués en l’une de ses propres protéines et ce sont ces protéines qui différentient chaque être de l’existence en soi et non-soi ;

4. Que tout tripatouillage ou perturbation de ces lois de l’existence peut porter malheur à l’être concerné, par exemple en occasionnant des maladies auto-immunes comme l’autisme, etc.

C’est précisément ce qu’il peut arriver par suite d’injections de vaccins dans la population. Étonnamment, je suis actuellement le seul scientifique à évoquer ce phénomène de l’existence. Si je me trompe, j’aimerais être corrigé par ceux qui affirment posséder une meilleure connaissance de ceci.

Les protéines étrangères dans les vaccins proviennent non seulement d’organismes infectieux contre lesquels on souhaite produire des anticorps qui combattent l’infection, mais aussi du milieu artificiel dans lequel ces organismes sont cultivés. Le contenu de ce milieu peut inclure une ou plusieurs substances suivantes : sérum bovin, sérum de cheval, œuf de poule, rein de singe, cellules d’insectes et même cellules de fœtus.

À part des protéines étrangères, les vaccins peuvent aussi contenir d’autres substances nocives, notamment du mercure, de l’aluminium, du formol, des adjuvants huileux, etc, ainsi qu’un nombre incalculable de virus parasites ayant le potentiel d’être à l’origine du cancer, du VIH, de l’hépatite sérique, et ainsi de suite.

Pendant ce temps, les données indiquent qu’à l’exception de la variole, aucune autre maladie infectieuse comme la tuberculose, le choléra, la typhoïde, l’anthrax, la rougeole, les oreillons, la rubéole, la diphtérie, la polio, la grippe et d’autres, n’a été éradiquée, et que cela continue d’être ainsi malgré des décennies de vaccinations contre chacune de ces maladies. En outre, pendant la même période, l’incidence de nombreuses maladies auparavant rares, comme l’autisme, le diabète, les allergies et le cancer, ont augmenté dans des proportions pandémiques.

Je pense qu’il est temps d’exiger un moratoire sur, au moins, les vaccinations obligatoires des enfants, des professionnels de la santé et du personnel militaire, jusqu’à ce que ces questions soient examinées et discutées de manière ouverte et transparente avec la participation active du public.

Pour plus de renseignements, voir http://shivchopra.com/

Article riginal en anglais : www.i-sis.org.uk/vaccinesPreventionOrCurse.php, le 21 octobre 2009. 

Traduction : Pétrus Lombard

Le Dr Shiv Chopra, est whistle blower (il tire la sonnette d’alarme en cas d’anomalie constatée) à Santé Canada et auteur de Corrupt to the Core (Corrompus jusqu’à la moelle).

Articles Par : Dr. Shiv Chopra

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca