Venezuela: Mobilisation contre le projet de sécession du riche État de Zulia

Venezuela: Mobilisation contre le projet de sécession du riche État de Zulia

CARACAS, le 7 mars (PL). – DE vastes secteurs de la société vénézuélienne ont commencé aujourd’hui à se mobiliser contre le projet de séparation du riche Etat de Zulia, considéré comme une partie des plans d’ingérence des Etats-Unis.

Le parti Patria para Todos (PPT), l’une des organisations qui soutiennent le président Hugo Chavez, a débuté les actions en faveur de l’unité de la République par l’organisation d’une manifestation devant le Ministère public général pour soutenir l’enquête sur l’affaire.

Le ministère public a annoncé hier le début des enquêtes sur les accusations concernant un mouvement sécessionniste dans le riche Etat pétrolier dans l’ouest du pays, présentées par un quotidien local et confirmées par Chavez et d’autres autorités.

Selon les informations, le groupe dénommé Rumbo Propio a commencé les préparatifs pour la réalisation d’un referendum qui déboucherait sur l’établissement de la République de Zulia, avec un propre président et une constitution, sous une ligne politique basée sur le « capitalisme libéral ».

William Lara, coordinateur national du Mouvement Ve République (MVR), parti gouvernemental vénézuélien, a accusé l’ambassadeur des Etats-Unis au Venezuela, William Brownfield, d’avoir participé à des réunions à Zulia pour concevoir la séparation.

De son côté, Giancarlo di Martino, maire de Maracaibo, deuxième ville du pays et capitale de Zulia, a affirmé qu’il s’agit d’un projet des Etats-Unis avec la participation de paramilitaires colombiens et du gouverneur Manuel Rosales.

Rosales est l’un des deux seuls gouverneurs des 24 Etats vénézuéliens qui appartiennent à l’opposition au président Chavez et, selon des sources, il participe ou au moins favorise le mouvement sécessionniste de Zulia.

La séparation de cette région priverait le Venezuela d’une importante réserve d’hydrocarbures et, selon les observateurs, permettrait aux Etats-Unis d’établir une base militaire dans la région et d’affaiblir en outre le gouvernement de Chavez.

Face à cela le maire de la municipalité Libertador de la capitale et président de l’Association des maires boliviens du Venezuela, Freddy Bernal, a appelé à une vaste mobilisation de la société pour empêcher la tentative sécessionniste.


Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media@globalresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

For media inquiries: media@globalresearch.ca