30 000 contre Blair et la guerre

Des milliers de manifestants ont réclamé samedi à Manchester le départ de Tony Blair.

Région :

Manchester, correspondances particulière.

Ancienne capitale de l’industrie textile et berceau du syndicalisme, Manchester était samedi le théâtre d’une des plus grandes manifestations qu’a connues la cité. Quelque 30 000 manifestants selon les organisateurs du Mouvement contre la guerre et au moins 20 000, selon la police ont participé à la marche dénonçant la politique étrangère du gouvernement Blair. Parmi eux de nombreux membres du Parti travailliste car la manifestation, organisée par la coalition Stop the War, la Campagne pour le désarmement nucléaire et l’Association musulmane, a eu lieu à la veille du congrès de cette formation qui se tient à Manchester cette semaine. Ultime congrès pour Tony Blair en tant que leader du Parti travailliste et premier ministre. Sous la bannière principale « Time to leave » (« Il est temps de partir ») traduit une volonté au sein du parti, voire de l’électorat, que Blair s’en aille sans attendre, mais aussi que soit mis rapidement un terme à la présence militaire britannique en Irak et en Afghanistan. Devant la salle du congrès, des orateurs connus : Tony Woodley, secrétaire général du grand syndicat TGWU, Tony Benn, vétéran du mouvement pacifiste, ou Craig Murray, ancien ambassadeur en Ouzbekistan, se sont exprimés en ce sens. Dimanche, les dirigeants travaillistes présents au congrès ont essayé d’éviter toute discussion concernant la future direction du parti. L’actuelle qui se déchire entre blairistes et brownistes (les amis de Gordon Brown, ministre des Finances) ressemble, selon certains militants, à un missile non téléguidé prêt à exploser à tout moment. Mais, derrière la guerre entre les candidats à la succession de Blair, c’est tout le projet du New Labour qui est en jeu.



Articles Par : Peter Avis

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]