Print

400 ingénieurs et architectes américains s’interrogent sur les vraies raisons de l’effondrement des 3 tours du WTC.
Par Global Research
Mondialisation.ca, 09 août 2008
Reopen 911 9 août 2008
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/400-ing-nieurs-et-architectes-am-ricains-s-interrogent-sur-les-vraies-raisons-de-l-effondrement-des-3-tours-du-wtc/9781

Cette interview de Richard Gage, réalisée par Alex Jones, date du mois d’avril 2008: nous l’avons traduite et sous-titrée pour vous. Richard Gage est un architecte californien; il est devenu l’une des figures centrales du mouvement pour la vérité sur le 11 Septembre. M.Gage évoque ici le parcours qui l’a amené à se pencher – lui, un spécialiste de ce type de structures métalliques lourdes – sur les détails techniques des destructions des bâtiments du World Trade Center. Il raconte comment il en est venu à douter de la version médiatique justifiant les effondrements et pulvérisations des trois gratte-ciel du WTC. Quel choc cela fut pour lui et les collègues de son bureau d’études. Comment ils ont travaillé ensemble, sans a priori et en toute honnêteté et transparence. Et comment par voie de conséquences, il en est venu à fonder « Architects & Engineers for 9/11 Truth« , qui rassemble à ce jour déjà plus de 400 ingénieurs et architectes.

Encore une fois, les doutes sur la thèse officielle du 11 Septembre sont formulés par des professionnels reconnus dont on ne saurait réfuter les compétences! Comme vous le retrouverez dans notre section « patriots questions » ce sont maintenant plus de 700 militaires, pilotes et architectes qui ont pris position contre les explications officielles de l’administration Bush et qui demandent qu’une enquête scientifique, impartiale et internationale soit ouverte sur cet évènement tragique.
Vous êtes un professionnel du bâtiment (architecte, ingénieur en génie civil ou autre) ? Nous vous invitons à nous contacter.

Télécharger cette vidéo en format de bonne qualité.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.