Appel du colloque « Le rôle de l’OTAN dans la guerre mondiale morcelée ». Non aux bombes nucléaires en Italie

Le Colloque – organisé à l’initiative de Pax Christi Italia, Mosaico di pace, Comitato No Guerra No Nato, Comunità Le Piagge, Unione Suore Domenicane San Tommaso D’Aquino- s’est tenu le 11 juin 2016 au Complesso S. Niccolò à Prato (Toscane).

Les adhésions individuelles à l’Appel peuvent être envoyées par email à [email protected] en indiquant nom, prénom et lieu de résidence.

Nous invitons les signataires à diffuser l’Appel et l’ébauche de motion à proposer aux parlementaires.


APPEL À SOUSCRIRE ET DIFFUSER

Aux Etats-Unis sont en phase de développement -documente l’US Air Force- les bombes nucléaires B61-12, destinées à remplacer les actuelles B61 installées par les USA en Italie et dans d’autres pays européens.

La B61-12 -documente la Fédération des scientifiques américains (Fas)- n’est pas seulement une version mise à jour de la B61, mais une nouvelle arme nucléaire : elle a une tête nucléaire à quatre options de puissance sélectionnables, avec une puissance moyenne équivalente à quatre bombes de Hiroshima ; un système de guidage qui permet de la larguer à distance de l’objectif ; la capacité de pénétrer dans le terrain pour détruire les bunkers des centres de commandement dans une attaque nucléaire surprise.

La B61-12, que les USA s’apprêtent à installer en Italie, sont des armes qui abaissent le seuil nucléaire, c’est-à-dire rendent plus probable le lancement d’une attaque nucléaire depuis notre pays et l’exposent ainsi à des représailles  nucléaires.

Selon les estimations de la Fas, les USA ont aujourd’hui 70 bombes nucléaires B61 en Italie (50 à Aviano et 20 à Ghedi Torre), 50 en Turquie, 20 respectivement en Allemagne, Belgique et Hollande, pour un total de 180. Personne ne connaît cependant avec exactitude le nombre des B61, destinées à être remplacées par les B61-12.

Des photos satellitaires -publiées par la Fas- montrent que, pour l’installation des B61-12, ont déjà été effectuées des modifications dans les bases d’Aviano (Pordenone) et de Ghedi Torre (Brescia).

L’Italie, qui fait partie du Groupe de planification nucléaire de l’Otan, met à disposition non seulement son territoire pour l’installation d’armes nucléaires, mais aussi -démontre la Fas- des pilotes qui sont entraînés à l’attaque nucléaire avec des chasseurs-bombardiers sous commandement étasunien.

L’Italie viole ainsi le Traité de non-prolifération des armes nucléaires, signé en 1969 et ratifié en 1975, qui à l’Article II stipule : « Tout État non doté d’armes nucléaires qui est Partie au Traité s’engage à n’accepter de qui que ce soit, ni directement ni indirectement, le transfert d’armes nucléaires ou autres dispositifs nucléaires ou du contrôle de telles armes ou de tels dispositifs explosifs ».

Nous demandons que l’Italie cesse de violer le Traité de non-prolifération et, s’en tenant à ce que celui-ci stipule, demande aux Etats-Unis de sortir immédiatement du territoire italien toute arme nucléaire et de renoncer à y installer les nouvelles bombes B61-12 et autres armes nucléaires.

Libérer notre territoire national des armes nucléaires, qui ne servent pas à notre sécurité mais nous exposent à des risques croissants, est la façon concrète par laquelle nous pouvons contribuer à désamorcer l’escalade nucléaire et à réaliser l’élimination complète des armes nucléaires qui menacent la survie de l’humanité.

EBAUCHE DE MOTION A PROPOSER AUX PARLEMENTAIRES

ETANT DONNÉ que l’Italie met à disposition non seulement son territoire pour l’installation d’armes nucléaires, mais aussi des pilotes qui -démontre la Fas- sont entraînés à l’utilisation d’armes nucléaires avec des avions italiens.

ETANT DONNÉ que l’Italie viole de cette façon le Traité de non-prolifération des armes nucléaires, signé en 1969 et ratifié en 1975, qui à l’Article II stipule : « Tout État non doté d’armes nucléaires qui est Partie au Traité s’engage à n’accepter de qui que ce soit, ni directement ni indirectement, le transfert d’armes nucléaires ou autres dispositifs nucléaires ou du contrôle de telles armes ou de tels dispositifs explosifs ».

LES REQUÉRANTS DEMANDENT au Gouvernement de respecter le Traité de non-prolifération des armes nucléaires et, selon ce que celui-ci stipule, de faire que les Etats-Unis sortent immédiatement toute arme nucléaire hors du territoire italien et renoncent à y installer les nouvelles bombes B61-12 et toute autre arme nucléaire.



Articles Par : Comité No Guerra no Nato

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]