Assassinat Kennedy: « Un complot de la mafia et de la CIA »

Région :

L’assassinat du président américain John F. Kennedy, le 22 novembre 1963 à Dallas, était le résultat d’une collaboration entre la mafia américaine et les services secrets américains (CIA). Lee Harvey Oswald, connu pour être l’assassin du président, ne l’a selon toute vraisemblance pas tué. Le coup de feu fatal aurait été tiré par James Files, aujourd’hui âgé de 64 ans, indique le journaliste néerlandais Peter R. de Vries dans un documentaire, diffusé mardi soir sur la chaîne privée néerlandaise SBS6.

Le journaliste a toujours été fasciné par l’assassinat du président Kennedy et a collaboré avec un autre passionné comme lui, Wim Dankbaar, afin de lever le voile sur les nombreux mystères qui entourent ce drame.

Peter R. de Vries s’est toujours étonné que la version officielle de la commission Warren, soit toujours d’actualité. Selon la commission, l’assassinat du président fut l’oeuvre d’un communiste opposé au président, Lee Harvey Oswald. Il fut arrêté peu après l’assassinat et tué quelques jours plus tard au sein du bureau de police de Dallas par l’exploitant d’un club, Jack Ruby.

Dans son documentaire, le journaliste montre qu’il y a de fortes raisons de douter de la culpabilité de Lee Harvey Oswald. Différents témoins ont indiqué qu’il n’était pas du tout communiste, mais travaillait pour la CIA. Il aurait été au courant du pacte passé entre la CIA et la mafia afin de liquider le président et aurait voulu prévenir l’assassinat. Son meurtrier, Jack Ruby, aurait été un des conspirateurs.

Le journaliste présente dans son documentaire une interview de James Files, réalisée en 2003 par Wim Dankbaar au sein de la prison de Chicago, où James Files purge une peine de trente ans pour tentative d’assassinat d’un policier.

James Files explique de façon détaillée comment il a été impliqué dans l’assassinat en 1963 et comment il l’a perpétré. Il était alors un jeune homme de main, qui tuait à la demande, et travaillait entre autres pour le chef de la mafia Chuck Nicoletti. Ce dernier aurait été, pour le compte du crime organisé, un des architectes de l’assassinat, de même qu’un des exécutants.

James Files affirme avoir tiré la balle qui a tué le président Kennedy. Selon Wim Dankbaar, l’histoire de ce dernier est plausible et est soutenue par plusieurs faits et circonstances.

L’ancien agent du FBI Zack Shelton a également parlé à James Files. Il dit ne pas croire tout ce que ce dernier affirme, mais uniquement en raison du fait que personne n’a indiqué avoir vu J. Files tirer. L’ancien agent plaide depuis plusieurs années pour qu’une nouvelle enquête ait lieu concernant cet assassinat.

Un souhait que les Etats-Unis semblent ne pas partager. Les archives d’Etat, qui révèleront peut-être la vérité sur cette affaire, ne seront pas dévoilées avant 2039.



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]