Assassins au boulot, assassins au repos…

Région :

Dans les médias aujourd’hui, une enquête rapporte une hausse des homicides aux États-Unis commis par des militaires ou des vétérans (New York Times). Le journal a dénombré plus de 121 homicides commis pas des vétérans de longue date de l’Irak ou de l’Afghanistan.

Assassins au boulot, assassins au repos...

Le journal a dénombré plus de 121 homicides commis pas des vétérans de longue date de l’Irak ou de l’Afghanistan. Ces meurtres rapportés par le quotidien vont de la fusillade aux attaques à coups de couteau, en passant par des noyades dans une baignoire. 120 de ces meurtres ont été commis par des hommes.

Par ailleurs, 349 homicides impliquant du personnel militaire en service et de soldats qui ont quitté l’armée depuis seulement six ans sont rapportés, soit une hausse de 89 % par rapport à la précédente période de six ans. Environ 75% de ces meurtres impliquent d’anciens combattants en Irak et en Afghanistan. Le journal rapporte que le tiers des victimes étaient des épouses, des conjointes, des enfants ou des proches du meurtrier. Parmi ces victimes, une fillette de 2 ans, dont le père de 20 ans, ayant eu des lésions au cerveau suite à l’attaque de Falluja, la violemment assassinée en la frappant sur un mur. Un autre victime, soit un soldat, a quant à lui été poignardé et brûlé par des collègues au lendemain de leur retour d’Irak.

L’horreur de la guerre se poursuit en dehors du champ de bataille: suicide, désertion et homicide en sont les conséquences désastreuses. Et y’a encore des gens assez stupide pour croire que « les petits gars bien de chez nous » sont là pour faire la paix et apporter la démocratie…Non mais quelle connerie!!



Articles Par : Makhno

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]