Aucun progrès dans les négociations de paix pour Gaza, notent les Palestiniens, tandis que l’Égypte fait preuve d’optimisme

Les médias hébreux oscillent entre un optimisme prudent et un pessimisme tenace sur les pourparlers en cours.

Les négociations surviennent après une rencontre entre M. Netanyahu & les familles des otages israéliens qui accusent le Premier ministre de faire obstruction à un accord d’échange de prisonniers.

*

Une source de la résistance palestinienne a déclaré le 8 avril qu’aucun progrès significatif n’est intervenu dans les dernières négociations en vue d’un cessez-le-feu à Gaza et d’un échange de prisonniers, au lendemain de l’arrivée au Caire de représentants du Hamas pour de nouvelles discussions.

“Toutes les tentatives … et tous les efforts déployés par les médiateurs pour parvenir à un accord de paix et à un échange de prisonniers se heurtent à l’intransigeance et au refus de la part de l’occupant”, a déclaré la source à Al-Mayadeen, ajoutant que le Hamas avait repris les pourparlers, “fort d’une position nationale palestinienne unanime”.

Ces exigences comprennent un cessez-le-feu immédiat et la fin de la guerre, le retrait de toutes les troupes de Gaza, le retour chez eux des Palestiniens déplacés et la reconstruction de la bande ravagée par la guerre, ainsi que l’ouverture de tous les points de passage et l’acheminement sans entrave de l’aide humanitaire.

“Les médias sionistes ont recours au mensonge et au déni pour tromper la société par le biais d’informations fabriquées de toutes pièces”.

Un responsable anonyme du Hamas a également déclaré à Reuters le 8 avril que

“la position de l’occupant n’a pas évolué, et il n’y a donc pour l’instant rien de nouveau dans les négociations au Caire … Aucun progrès à ce jour”.

Certains médias hébreux ont fait part d’un optimisme prudent concernant les pourparlers de cessez-le-feu. Une source anonyme a déclaré à Channel 12 que

“nous n’avons jamais été aussi proches d’un accord depuis des mois” et que “cette fois, la situation a changé”.

D’autres médias israéliens ont exprimé des opinions contraires. Un fonctionnaire israélien a déclaré à Ynet qu’il n’y a toujours pas d’accord “à l’horizon”. Il a ajouté que

“les divergences [entre les deux camps] sont encore nombreuses, et rien de spectaculaire n’a été enregistré jusqu’à présent”.

Le journal égyptien Al-Qahera, proche du gouvernement, a rapporté lundi que des progrès significatifs ont été accomplis et que les représentants du Hamas et d’Israël se réuniront dans la capitale égyptienne dans deux jours pour “finaliser”l’accord.

Le quotidien égyptien fait état de “progrès significatifs sur plusieurs points d’accord litigieux”.

Il ajoute que les discussions se poursuivront au cours des prochaines 48 heures.

Un fonctionnaire égyptien a également déclaré à The New Arab qu’un accord “sérieux se profile”, potentiellement pendant la fête de l’Aïd al-Fitr, qui succède au mois du Ramadan.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche qu’Israël refuserait les exigences “excessives” du Hamas. Bien qu’Israël ait l’intention de poursuivre la guerre, un fonctionnaire israélien a déclaré à Reuters à la fin du mois dernier qu’Israël pourrait être ouvert au retour de certaines personnes déplacées dans le nord de la bande de Gaza, l’une des principales exigences du groupe de la résistance.

Les négociations ont lieu une semaine après que le cabinet israélien a accordé à la délégation de négociateurs des “pouvoirs accrus” après une rencontre entre M. Netanyahu et les familles des prisonniers israéliens à Gaza, selon un rapport diffusé par la radio de l’armée – ces familles ayant accusé à plusieurs reprises le Premier ministre de faire obstruction à un accord d’échange.

Selon des sources consultées par Al-Jazeera la semaine dernière, les pouvoirs des négociateurs ont été élargis suite aux exigences formulées par le président américain Joe Biden.

 

Article original en anglais : Resistance says ‘no progress’ in Gaza truce talks while Egypt shows optimism, The Cradle, le 8 avril 2024.

Traduction : Spirit of Free Speech



Articles Par : The Cradle

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]