Print

Avec son cynisme, Rasmussen devient sans le vouloir l’agent le plus précieux de Moscou
Par Valentin Vasilescu
Mondialisation.ca, 29 août 2014
reseauinternational.net
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/avec-son-cynisme-rasmussen-devient-sans-le-vouloir-lagent-le-plus-precieux-de-moscou/5398219

L’infamie de  et de l’OTAN, n’ont pas de limites. Pour éviter que le convoi humanitaire russe, composé de 300 camions, n’atteigne la population du , ils ont inventé une invasion militaire russe inexistante.

Deux journalistes britanniques de The Guardian et de The Telegraph, accrédités à Moscou, ont rapporté qu’une colonne de blindés avait été vue jeudi 14 Aout circulant dans le sud de la Russie et se dirigeant vers la frontière avec l’Ukraine. Ces informations ont été reprises par les médias internationaux, sans mentionner que les journalistes avaient reconnu qu’ils étaient dans la région russe de Rostov, à 53 km de la gare « Sébastopol » de Izvarino / Donetsk, où se trouve le bureau de douanes de la frontière avec l’Ukraine. (@ Shaunwalker7. Colonne de plus de 20 APC, à 10 km de la frontière de l’Ukraine). Et, même après ce message envoyé sur les réseaux sociaux, aucun journaliste parmi les milliers qui se trouvaient de l’autre côté de la frontière, n’a vu le moindre APC russe arriver en Ukraine. De même que personne n’a vu aucun garde-frontière ukrainien superviser la surveillance à distance de la zone frontière avec des avions sans pilote, équipés de capteurs infrarouges.

 

 

Le Vendredi 15 Août, le président Porochenko annonçait déjà au Premier ministre britannique David Cameron que l’avait détruit plusieurs blindés russes qui s’étaient introduits dans son pays. Sans préciser les coordonnées géographiques où l’action a eu lieu et sans apporter de confirmation par photos pour authentifier son mensonge. Le même jour, les ministres les Affaires étrangères des Etats membres de l’ ont joué leurs rôles de serviteurs de Washington, et se sont réunis à Bruxelles pour adopter une résolution sur cette question. Ils ont menacé la Russie de nouvelles mesures visant à sanctionner l’intervention de l’armée russe, sous couvert d’une prétendue action humanitaire que l’ ne considère ni utile ni nécessaire.

http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/EN/foraff/144314.pdf

Radio tam tam de la désinformation a continué à s’amplifier avec la mise en scène de déclaration d’Anders Fogh Rasmussen, Secrétaire général de l’OTAN, qui reprend le mensonge de Porochenko et confirme que les russes continuent à envoyer des armes lourdes et des troupes en Ukraine orientale. Là encore, sans aucune preuve.

Si Rasmussen n’avait pas, encore une fois, menti , l’OTAN, dont le siège social est composé de généraux capables, responsables de la gestion de la surveillance par satellite, auraient été en mesure de présenter des preuves. Cette nouvelle diversion est destinée aux attardés qui continuent à confondre la Russie avec l’Albanie. Malheureusement pour eux, l’armée russe, tout comme les troupes terrestres américaines, ne fait pas de percées avec une compagnie d’infanterie dans des APC sans ‘’nettoyage’’ préalable du passage par des hélicoptères de combat.

 

 

En Irak, par exemple, l’offensive des forces terrestres américaines a été précédée par une attaque aérienne avec des chasseurs-bombardiers et des hélicoptères d’attaque AH-64 pour nettoyer le passage, détruisant tous les points de résistance de l’armée de Saddam Hussein. Conformément aux règles de la science militaire, une compagnie d’infanterie APC dans les armées modernes ne peut pas combattre de façon indépendante pour réaliser une percée, ni submerger un dispositif ennemi.

Pour y arriver, il faut des sous-unités de soutien composées de dizaines d’automoteurs 2S19  » Msta-S de calibre 152 mm (sur le châssis du char T-80) ou des lance-roquettes montés sur des châssis de camions de type BM-21 Grad cal. 122 mm, BM-27 Uragan et TOS-1 cal. 220 mm. Comme les Russes sont des experts dans les opérations de débarquement aériens, ils ne priveraient certainement pas des groupes de commandos parachutistes Spetnaz pour occuper tous les points de passage stratégiques( ponts, passerelles et points d’ intersections routières et ferroviaires) sur leur itinéraire, ou pour créer des brèches dans le dispositif de l’armée ukrainienne.

 

 

Ces choses élémentaires sont, bien entendu, connues des généraux de l’OTAN. Mais ils font également partie de ces nouvelles opérations typiques des guerres psychologiques (PSY OPS) utilisées à l’échelle planétaire, notamment à Euromaidan à Kiev. Leur principale préoccupation est de ne permettre, nulle part sur terre, l’émergence du moindre sentiment de compassion pour la souffrance de la population du sud-est de l’Ukraine. Dépourvus de la moindre trace d’honneur militaire, les généraux de l’OTAN ne valent pas plus que les déclarations de Rasmussen qui les font apparaître aux yeux du monde comme de vulgaires voyous sans scrupules.

Quel est l’enjeu de ce nouveau PSY OPS initié par les Américains et l’OTAN?

La population de Donbass a osé voter à plus de 70% par référendum sa séparation d’avec l’Ukraine. Donc, selon les marionnettes fascistes des Américains, l’antidote est l’extermination de la population du Donbass par des  de l’armée ukrainienne directs, ou indirects par la faim, la soif et la privation de médicaments en cas d’apparition d’épidémies.

 

 

Le Convoi humanitaire russe viendrait soulager, dans une moindre mesure, les souffrances de la population du Donbass créés par les dirigeants pro-occidentaux de Kiev, souffrances auxquelles l’ONU, l’UE, les USA et l’OTAN restent sourds et aveugles depuis Avril quand a commencé la soi-disant opération « anti-terroriste » par l’armée ukrainienne. À la suggestion de Rasmussen, la junte de Kiev voulait que la Russie achemine l’aide humanitaire par voie aérienne et non par la route. Ce n’est qu’une ‘’ ruse de voleur’’ de plus. Puisque tout le monde est maintenant convaincu que les éléments de preuve de l’enquête internationale incriminent l’aviation militaire ukrainienne dans le crash de l’avion de ligne malaisien MH-17, qu’est-ce qui les empêcherait de descendre un des avions russes transportant l’aide humanitaire, et d’en rejeter le blâme sur les forces d’auto-?

http://reseauinternational.net/vol-mh-17-abattu-avion-chasse-ukrainien/

Par conséquent, le convoi humanitaire composé de camions russes (chaque camion accompagné par un employé de la Croix-Rouge), ou de tout autre Etat prêt à envoyer de l’aide, doit être empêché à tout prix d’entrer en Ukraine orientale. Si les Russes réussissent à faire le premier pas vers une aide humanitaire en flux continu pour le Donbass, ce sont des dizaines de milliers de camions russes qui suivront jusqu’à la fin de l’année, et la junte de Kiev n’en aura plus pour longtemps. Avec l’arrivée de l’automne et de l’hiver féroce, les privations seront douloureuses pour tous les Ukrainiens.

L’UE et les Etats-Unis ne sont pas disposés à dépenser de l’argent pour la reconstruction du Donbass détruit par l’armée ukrainienne qui nécessite plusieurs milliards de dollars, sans parler de la fourniture de gaz, de nourriture, d’habits, ainsi que pour le reste de l’Ukraine. Ils veulent juste profiter de Porochenko et de la junte pro-occidentale. Donc, cet hiver, on s’attend à ce que la population de ce pays se réunisse et fasse quelque chose pour bénéficier de l’aide fournie par la Russie, y compris la reconnexion de l’Ukraine au gaz fourni par Gazprom.

L’épisode « Ukraine » a ouvert des fissures profondes au sein de l’OTAN. Les anciens pays communistes, maintenant membres de l’Alliance ont laissé le Pentagone détruire leurs armées nationales au cours de la dernière décennie, espérant qu’ils seront défendus par un clown tel que Rasmussen en vertu de l’article 5 du traité de l’OTAN. Rasmussen, avec une incompétence quasi-parfaite, a fait involontairement le jeu des russes. Quelle crédibilité auront les généraux de l’OTAN auprès des peuples de ces pays avec leur guerre psychologique qui se disloque à vue d’œil et semble perdue ? Et tout le monde verra que, en fait, le roi OTAN est nu.

Valentin Vasilescu

 

Traduction Avic Réseau International

Valentin Vasilescu : Pilote d’aviation, ancien commandant adjoint des forces militaires à l’Aéroport Otopeni, diplômé en sciences militaires à l’Académie des études militaires à Bucarest 1992.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.