B-H. Lévy & G. de Fontenay, même (ultime) combat !?

Il y a quelques jours, Bernard-Henri Lévy passait comme invité principal à l’émission « On n’est pas couché » animée par Laurent Ruquier et ses deux chroniqueurs Léa Salamé et Aymeric Caron.

Lors de sa prestation – dont à peu de choses près, on connaît par avance la teneur – BHL a été interpellé par les deux chroniqueurs de l’émission à travers certaines questions relatives à son intervention calamiteuse et irresponsable en Libye, ainsi que sur la situation dramatique à Gaza suite à la énième déferlante militaire du soi-disant démocratique Etat israélien. J’écris « soi-disant démocratique » tant les infractions à tout ce qui s’apparente à une réelle démocratie qui se respecte y sont innombrables.

Dans les deux cas soulevés par L. Salamé et A. Caron – mais qui en eût douté – le maniéré du Café de Flore a gesticulé sur son siège pour défendre ses prises de position que l’on connaît : point d’erreur d’évaluation et justification des frappes dans la situation libyenne, et un soutien sans faille aux exactions de l’armée et à l’Etat israélien pour éradiquer le Hamas par tous les moyens. Avec en point d’orgue, un cri d’exaspération en forme d’anaphore – il semble que ce soit la mode à Paris – au nom des juifs de France, victimes de tant de mauvais traitements… L’on en pleurerait… Si ce n’est que dans cette habituelle course à la victimisation de certains, les musulmans sont considérablement plus vilipendés et malmenés que les juifs. Vous pouvez écrire, vociférer, taguer que les musulmans sont des barbares, des terroristes et des islamo-fascistes sans risquer quoi que ce soit, mais ne vous avisez pas d’élever la moindre critique vis-à-vis des sionistes, sous peine d’avoir de sérieux problèmes avec une justice à géométrie désormais variable, sans parler des groupuscules shootés à l’étoile de David qui sévissent toujours en France alors que certains sont interdits dans d’autres pays et même en Israël ! Ni des coalitions que l’on voit fleurir un peu partout au nom de la « démocratie » pour aller y détruire tout ce qui bouge en pays arabes, même des enfants jouant au ballon sur une plage…

Il y a quelques jours à Alger, Geneviève de Fontenay était amenée à une prise de parole en tant qu’invitée d’honneur lors de la deuxième élection de Miss Algérie 2014.

Lors de la cérémonie de clôture dans le palace qui abritait l’évènement, G. de Fontenay n’a pas trouvé mieux que de féliciter l’heureuse gagnante de « l’Algérie-française »… avant de se rendre compte de sa bourde et de bredouiller piteusement dans la foulée, « … qui est l’Algérie… mais française en même temps… ». Et d’en rajouter par la suite, se mélangeant les pinceaux à propos de la Martinique et de la Guadeloupe. Propos lamentables qui ont provoqué à juste titre le départ de nombreux officiels présents à la cérémonie, et qui a écourté le séjour de Mme de Fontenay pour revenir bien vite en France. Bref, du n’importe quoi qui atteste combien les stéréotypes dans la tête de certain-e-s sont durs à tomber.

Vous me direz, quelle parallèle entre les deux personnages ? Celui-ci : qu’à l’image du triste clown Pierrot, tous deux semblent désespérément accrochés à ce qui leur reste, à savoir, leur déguisement en noir & blanc dont ils ne parviennent pas à se défaire, comme de leurs clichés et de leurs certitudes qu’ils débitent à chacun de leur passage sur antenne… A se demander d’ailleurs, pourquoi ils sont encore invités par les médias à nous débiter leurs conneries… car ils sont aussi sinistres l’un que l’autre, enfermés dans leurs propos et leur accoutrement…

 Daniel Vanhove

14.09.14

Observateur civil

Auteur

« Si vous détruisez nos maisons, vous ne détruirez pas nos âmes » – 2005 – Ed. M. Pietteur

« La Démocratie Mensonge » – 2008 – Ed. M. Pietteur



Articles Par : Daniel Vanhove

A propos :

Daniel Vanhove est Observateur civil et auteur. Son dernier ouvrage La Démocratie Mensonge – 2008 – Ed. Marco Pietteur – coll. Oser Dire.

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]