Belgique – La fermeture des commerces non essentiels avait été décidée pour «créer un électrochoc»: Vandenbroucke sous le feu des critiques

L’infectiologue Erika Vlieghe avait confirmé au micro de la VRT que la fermeture des magasins était une décision politique.

Région :
Analyses:

Des propos du ministre fédéral de la Santé publique Frank Vandenbroucke (SP.A) sur la fermeture des commerces non essentiels créent des remous. Cette mesure était « nécessaire », a rétorqué lundi le ministre flamand Bart Somers (Open Vld) dans l’émission De Ochtend.

Le ministre Vandenbroucke avait indiqué récemment que le fait de faire des emplettes dans les magasins ne présente a priori « pas de grand risque » d’augmenter la propagation du coronavirus, si cela se fait de manière contrôlée. La fermeture des commerces non essentiels a tout de même été décrétée fin octobre, car il fallait provoquer un « choc » dans la population, démontrer qu’il fallait agir avec force.

Dimanche, l’infectiologue flamande Erika Vlieghe avait confirmé au micro de la VRT que la fermeture des magasins était une décision politique, le shopping ne présentant sans doute pas de risque particulier si l’on évite de s’agglutiner et que l’on suit quelques règles.

Les explications du ministre de la Santé publique ont entrainé des critiques, entre autres de la part du président de la N-VA, dans l’opposition au fédéral.

Le vice-ministre-président flamand Bart Somers a quant à lui défendu la décision de fermer pour un mois les commerces non essentiels, « nécessaire » selon lui. « Notre système de santé était sous haute pression. (…) Nous devions intervenir de manière drastique et tout faire pour éviter les contacts », a-t-il estimé lundi.



Articles Par : Le Soir

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]