BLOQUONS L’ACCORD COMMERCIAL CETA : Les ministres du Commerce de l’UE reportent la décision relative à l’accord de libre-échange avec le Canada

L’Accord économique et commercial global (AECG, mieux connu sous le sigle anglais CETA) entre le Canada et l’Union européenne (UE) est décrit par les médias comme « un accord de grande qualité qui renforce la relation fondamentale entre le Canada et l’Union européenne ».

Mais cet accord dissimule bien plus qu’il n’en laisse voir.

Le CETA comprend toute une panoplie de politiques néolibérales (commerce de transactions sur marchandises, commerce de services, investissements, propriété intellectuelle, fournitures de services financiers) se retrouvant aussi dans le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) parrainé par les USA. Le CETA est en fait une « copie carbone » du TTIP, cet accord controversé entre l’Union européenne et les USA, temporairement « bloqué » par le parlement européen et le congrès des USA.

Présenté à la population comme un accord bilatéral inoffensif entre l’UE et le Canada, le CETA est en fait un TTIP déguisé, qui pourrait éventuellement mener à l’intégration de l’ALÉNA et de l’UE dans ce qu’on pourrait décrire comme une énorme « zone de commerce et d’investissement de l’Atlantique Nord ». Les participants aux négociations sont pleinement conscients que le CETA est un moyen détourné de créer les conditions propices à la formation d’un bloc commercial de l’Atlantique Nord, véritable « projet impérial » des USA contrôlé par Washington.

Tout dernièrement, le gouvernement régional de la Wallonie, en Belgique, s’est opposé au CETA, ce qui a fait dérailler le processus de négociations. Il est important que ce genre d’entraves et d’autres prévalent, de manière à bloquer la ratification du CETA.

Les ministres du Commerce de l’UE ont décidé de reporter leur décision concernant le CETA, qui devait être ratifié plus tard ce mois‑ci. Outre la Belgique, la Roumanie, la Bulgarie et d’autres États membres ont exprimé des réserves.

Selon la Deutsche Welle :

« Pendant qu’un certain nombre de pays ont fait par de leur préoccupation à l’égard de l’entente controversée, le ministre du Commerce slovaque Peter Ziga a dit que les réserves exprimées par la Belgique ont fini par stopper le processus. La Slovaquie assume actuellement la présidence de l’UE.

M. Ziga a ajouté qu’il reste sûr que l’accord avec le Canada soit signé d’ici le 27 octobre au cours du sommet UE-Canada, comme cela était planifié à l’origine :

« Je ne peux pas croire que la Belgique sera la pierre d’achoppement finale », a indiqué M. Ziga, en faisant un rapprochement entre les affinités linguistiques étroites entre la Belgique et le Canada.

Les observateurs s’attendent toutefois à obtenir des détails au cours du sommet de l’UE de cette semaine. Des dirigeants de tout le bloc européen doivent se rencontrer à Bruxelles les 20 et 21 octobre pour le sommet annuel, qui devrait porter principalement sur la politique commerciale.

La commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström a également dit espérer que l’accord soit signé à temps. »

Il faut absolument que ces négociations commerciales s’enrayent et bloquent. Que nous soyons dans l’UE ou au Canada, opposons‑nous fermement à la ratification de cet accord.

Michel Chossudovsky

Article original :

European union

BLOCK THE CETA TRADE AGREEMENT: EU Trade Ministers Postpone Decision On CETA Free Trade Agreement with Canada, publié le 23 octobre 2016

Traduit par Daniel pour Mondialisation.ca



Articles Par : Prof Michel Chossudovsky

A propos :

Michel Chossudovsky is an award-winning author, Professor of Economics (emeritus) at the University of Ottawa, Founder and Director of the Centre for Research on Globalization (CRG), Montreal, Editor of Global Research.  He has taught as visiting professor in Western Europe, Southeast Asia, the Pacific and Latin America. He has served as economic adviser to governments of developing countries and has acted as a consultant for several international organizations. He is the author of eleven books including The Globalization of Poverty and The New World Order (2003), America’s “War on Terrorism” (2005), The Global Economic Crisis, The Great Depression of the Twenty-first Century (2009) (Editor), Towards a World War III Scenario: The Dangers of Nuclear War (2011), The Globalization of War, America's Long War against Humanity (2015). He is a contributor to the Encyclopaedia Britannica.  His writings have been published in more than twenty languages. In 2014, he was awarded the Gold Medal for Merit of the Republic of Serbia for his writings on NATO's war of aggression against Yugoslavia. He can be reached at [email protected]

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]