Célébrer la fête des mères en temps de confinement…

Infolettre du 10 mai 2020

Sélection d’articles :

Covid 19, ça ne colle pas

Par Dominique Arias, 06 mai 2020

Depuis le début de la « crise » on a eu droit à un feu d’artifice ininterrompu de chiffres et de commentaires tous azimuts dont les contradictions, les faiblesses et les carences ont laissé à beaucoup un profond sentiment de malaise. Comme une incapacité générale à faire cadrer ensemble les pièces du puzzle, une hantise de voir, de chercher vraiment comment poser les pièces pour qu’aucune ne refuse de s’emboîter aux autres.

 

Qui va l’emporter, le 0,01% des plus riches ou l’écologiste Vandana Shiva?

Par Dominique Muselet, 07 mai 2020

Le coronavirus a mis un coup d’arrêt brutal à l’activité humaine sur la planète. Nous avons été stoppés net dans notre élan, et le voile du confinement s’est abattu sur nous, aussi cruellement que la malédiction de la fée Carabosse sur le château de la Belle au bois dormant. Tout comme la malheureuse princesse, nous avons été soustraits au monde et, tout comme elle, nous attendons le baiser du Prince charmant qui nous ramènera à la vie. Sauf que nous, malheureusement nous ne dormons pas…

 

Berlin 8 mai 1945 : Les libérateurs au drapeau rouge

Par Bruno Guigue, 08 mai 2020

Célébration de la victoire sur le nazisme, le 8 mai est l’occasion de rappeler qui a payé le prix fort pour nous en débarrasser : l’Union soviétique. De Moscou à Stalingrad, de Stalingrad à Koursk, de Koursk à Berlin, l’Armée rouge a éliminé la machine de guerre hitlérienne. Mais demander simplement qu’on le reconnaisse est sans doute beaucoup trop demander. Admettre que l’armée rouge a libéré le monde de cette folie meurtrière fait partie des aveux dont l’Occident est incapable.

 

Souvenir d’un miracle aux Nations Unies: Père Miguel d’Escoto Brockmann, président de la soixante-troisième Assemblée générale des Nations unies, 2008-2009

Par Carla Stea, 08 mai 2020

Le président de l’Assemblée générale des Nations unies, Miguel d’Escoto, n’a jamais cessé son engagement en faveur de la justice économique et sociale mondiale, et de la nécessité impérative d’une transformation de l’architecture économique mondiale pour éviter la perpétuité des injustices grotesques actuelles.  Le président D’Escoto était un prêtre, et le meilleur représentant de la théologie de la libération. Il révélait l’engagement le plus profond du christianisme, une justice sociale et économique égale pour tous. 

 

Penser l’après déconfinement

Par Jean-Yves Jézéquel, 08 mai 2020

À cinq jours du 11 mai, Odoxa a réalisé un sondage pour Le Figaro et Franceinfo. Dans les détails, les Français sont à 65 %, pour le déconfinement, contre 35 % qui affirment vouloir rester dans le confinement révélant une angoisse qui a été alimentée par des opérations de communication sans doute volontairement désastreuses et les mesures contradictoires, donc hautement anxiogènes, qui ont été prises effectivement par le gouvernement tout au long d’une gestion assez (ou volontairement) chaotique de la crise.  Inutile de préciser que les partisans du confinement prolongé ne peuvent être que ceux qui ont les moyens de se le payer !

 

Les entreprises continuant à investir en Israël doivent être frappées de BDS

Par Daniel Vanhove, 08 mai 2020

En Belgique, le groupe D’Ieteren vient d’annoncer via la presse, son intention d’investir plusieurs millions de dollars dans les ‘hightechs’ israéliennes.L’entreprise créée en 1805 et toujours détenue pour plus de 55 % par la famille, est connue essentiellement à travers les marques automobiles dont elle assure l’importation et la distribution sur le territoire belge (VW, AUDI, SEAT, SKODA, BENTLEY, LAMBORGINI, BUGATTI, PORSCHE & YAMAHA).

 

La pandémie 2020: De la fraude statistique à la société de contrôle

Par Vincent Mathieu, 09 mai 2020

L’éclosion de la Covid-19 qui est d’abord survenue en Chine à l’automne 2019 ne semblait pas, à ce moment, annoncer une crise d’une telle ampleur en Occident. Au Québec, on parlait du nouveau coronavirus (Sars-Cov-2) comme d’un virus certes contagieux, mais qui ne menaçait pas la santé des Québécois plus qu’il n’en faut. Divers experts relayés dans les journaux indiquaient que la grippe saisonnière faisait plus de morts que ce nouveau virus, que le Sars-Cov-2 était moins à craindre que l’influenza avec laquelle nous avons à composer cycliquement et qui mène annuellement à environ 3500 décès au Canada, 295 000 à 600 000 dans le monde …

 

COVID 19 – Un océan de peurs et de mensonges

Par Dr Pascal Sacré, 09 mai 2020

Vous aussi, vous attendez la deuxième vague ? De quelles vagues parle-t-on ? Vos yeux sont maintenus braqués sur un agent multiforme baptisé Covid-19 [1] et vous entendez que cet agent va revenir tous les ans, voire plusieurs fois par an. Personnellement, je crains davantage des vagues de panique, des pluies de peurs et de mensonges infligées tous les ans, voire plusieurs fois par an. Vos esprits sont abreuvés de peurs diverses et de mesures contradictoires, parfois aussi absurdes que celle d’obliger des enfants de treize ans à porter des masques.

 

Une sinistre nouvelle normalité à venir? Pire que le 1984 d’Orwell. Une pauvreté mondiale et une misère humaine sans précédent

Par Stephen Lendman, 09 mai 2020

« Plus grande dépression que les années 1930… des centaines de millions de personnes au chômage » aux États-Unis, en Occident et dans le monde entier.  Les historiens se pencheront-ils un jour sur les événements liés à la crise de santé publique et à l’effondrement économique d’aujourd’hui pour en faire une nouvelle normalité post-coronavirus, sinistrement différente de celle qui l’a précédée ?Les événements en cours marquent-ils le début d’un avenir dystopique inacceptable – combinant le pire de 1984 d’Orwell et du Brave New World de Huxley ?

Célébrer la fête des mères en plein milieu du confinement contre la COVID-19

Par Maya Chossudovsky Ladouceur, 09 mai 2020

La fête des mères. Dimanche 10 mai 2020. Le jour où les familles se réunissent, le jour où les gens dans de nombreux pays du monde entier célèbrent la maternité sous toutes ses formes, qu’il s’agisse de futures mères, de mères décédées, de belles-mères, de grands-mères… Cet isolement vaut-il vraiment toute l’anxiété, la tristesse et la séparation familiale que tout le monde connaît ?

 

Pour consulter tous les articles récents cliquez ICI

Soutenez le Centre de recherche sur la Mondialisation :

Devenez membre de Mondialisation.ca

 



Articles Par : Mondialisation.ca

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]