Chavez accuse l’administration américaine d’avoir organisé les attentats du 11 septembre

Le président vénézuélien Hugo Chavez a accusé mercredi à la télévision nationale le gouvernement américain d’avoir lui-même organisé les attentats du 11 septembre.

Chavez accuse l'administration américaine d'avoir organisé les attentats du 11 septembre

« Selon une version de plus en plus soutenue, ces terribles attentats terroristes auraient été planifiés et mis à exécution par le pouvoir impérialiste américain contre son propre peuple », a affirmé le président vénézuélien, qui voit dans les événements tragiques d’il y a cinq ans la « trace » évidente d’une opération des services secrets.

« Les tours se sont écroulées en moins de neuf secondes. On ne peut donc exclure l’hypothèse d’un dynamitage », a souligné M. Chavez. Il reste beaucoup d’inconnues. Les immeubles ne s’écroulent de cette façon que lorsqu’on les fait exploser de l’intérieur ».

La vraisemblance de la chute d’un Boeing sur le Pentagone quelques minutes après la tragédie de New York suscite également les doutes du président vénézuélien.

« Un avion serait tombé sur le Pentagone. Mais aucun fragment n’y a été retrouvé. Il n’y avait même pas de moteurs, bien qu’ils soient en titane, et restent pratiquement toujours intacts lors des catastrophes aériennes », a-t-il avancé.

« Quel était le but poursuivi? Il fallait justifier l’agression contre l’Afghanistan, l’Irak et la menace contre nous tous, y compris le Venezuela, qui a surgi aussitôt après les événements du 11 septembre », a ajouté M. Chavez. Le Venezuela a été parmi les premiers à se prononcer contre les « bombardements barbares en Afghanistan », a-t-il rappelé.

« Nous avions alors déclaré qu’il était impossible de vaincre le terrorisme par le terrorisme. A partir de ce moment-là, l’agression impérialiste contre le Venezuela est devenue particulièrement farouche », a-t-il expliqué.

Adversaire notoire de la politique étrangère des Etats-Unis, Hugo Chavez accuse les services secrets américains d’avoir fomenté un coup d’Etat manqué au Venezuela en avril 2002. Quoi qu’il en soit, les Etats-Unis sont l’un des principaux partenaires économiques du Venezuela et le principal acheteur de pétrole vénézuélien, dont l’extraction s’effectue au rythme de près de 3 millions de barils par jour.

Mercredi 13 Septembre 2006

 



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]