Print

Chili: Le président Piñera décrète l’État d’urgence après des protestations violentes
Par Telesur
Mondialisation.ca, 20 octobre 2019
telesurtv.net 19 octobre 2019
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/chili-le-president-pinera-decrete-letat-durgence-apres-des-protestations-violentes/5638001

Le président du Chili, Sebastián Piñera, a décrété vendredi l’Etat d’Urgence dans plusieurs provinces du pays face au chaos qui a régné à Santiago toute la journée.

« Chers compatriotes, face aux attaques graves et répétées contre les stations et les installations du Metro, contre la propriété, aussi ben publique que privée (…), j’ai décrété l’Etat d’Urgence dans les provinces de Santiago et de Chacabuco et dans les communes de Puente Alto et de San Bernardo”, a déclaré Piñera.

Cette semaine, de jeunes étudiants ont commencé à organiser « l’évasion massive » : depuis 4 jours, des centaines et des centaines de jeunes sautent les barrières et passent sans payer leur ticket de métro pour protester contre la hausse du tarif de ce ticket.

 La réponse du Gouvernement à cette situation a été d’augmenter le nombre de policiers dans les stations de métro, de criminaliser la protestation et d’arrêter et de frapper les étudiants qui protestaient.

 Le Collège Médical du Chili a appelé instamment les blessés à venir dénoncer les violations des Droits de l’Homme.

Article original en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/sebastian-pinera-estado-emergencia-santiago-chile-protestas-20191018-0044.html

Traduction par Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Voir l’article de La Presse du 19 octobre 2019 « Chili : marche arrière sur la hausse du prix des transports« 

« Je tiens à annoncer aujourd’hui que nous allons suspendre l’augmentation des tarifs du métro », a déclaré le président depuis le palais présidentiel de La Moneda, peu avant que le général nommé pour assurer la sécurité de la capitale n’annonce un couvre-feu total à Santiago en réponse aux « excès qui se sont produits aujourd’hui ». (Sebastián Piñera)

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.