Colombie: Les FARC proposent une Assemblée Constituante.

Le groupe un guérillero a publié un document dans lequel il exhorte « à tout les dirigeants populaires de se joindre pour entreprendre ensemble le chemin vers la Nouvelle Colombie ».

La plata, Argentina,

Hier, dans un document intitulé « le Manifeste des FARC » qui a été publié sur son portail d’Internet, le secrétariat de l’Etat Major – une haute instance des Forces Armées Révolutionnaires de la Colombie (FARC) – a proposé un accord national de paix et d’une Assemblée Constituante.

Le communiqué des FARC ébauche un panorama de l’actuelle situation colombienne, d’après son point de vue.

Il accuse le gouvernement d’Álvaro Uribe de marcher au rythme « des directives de Washington et des exigences des puissants chefs narco-paramilitaires comme Salvatore Mancuso, Jorge 40, Castaño, Cuco Vanoy, Isaza, Báez, Macaco, Don Berna, El Alemán, Giraldo, Le Tuso, Gordo Lindo ».

De plus, les FARCS considèrent que « la Colombie est soumise à la violence (…) par la politique de Sûreté Démocratique dessinée par Washington comme développement de la vieille Doctrine de Sûreté Nationale et comme stratégie de domination de l’empire sur les peuples de Notre Amérique ».

Dans ce sens, le document souligne que « l’objectif est la création d’une alternative en faveur du changement, issue d’un Grand Accord National pour la paix, la justice, la souveraineté et l’honneur de la nation, qui propose comme objectif un nouveau gouvernement pour sauver la Colombie de l’abîme ».

Pour cela les FARC proposent une « Plateforme Bolivarienne pour la Nouvelle Colombie », basée sur des idées comme ajouter « les pouvoirs moraux et électoraux » aux trois branches traditionnelles du pouvoir public, « un congrès à chambre unique » et « révocatoire du mandat ».

Ensuite , ils avalisent la création « d’un gouvernement dont la devise dans une politique internationale est la Grande Patrie et le Socialisme et qui donne priorité à l’intégration des peuples de Notre Amérique. C’est pourquoi la politique de frontières des FARC opte pour une fratrie et non pour la confrontation avec les armées des pays voisins. Notre lutte est celle d’une résistance et d’une libération face à un régime oppresseur colombien », souligne le document.

À tout cela, les FARC ont lancé une invitation à plusieurs secteurs de la société colombienne pour engager « les premiers contacts clandestins » pour la création d’un éventuel gouvernement qui serait chargé de sauver le pays « de l’abîme ».

En plus du communiqué diffusé sur sa page Web, ils sont envoyé des messages électroniques aux médias qui ont qualifié de « démentiel ou de démagogie populiste » la proposition du président Alvaro Uribe de démilitariser une zone du pays pour établir la paix avec ce groupe insurgé dans moins de trois mois.

« Un type qui ne reconnaît même pas l’existence du conflit armé n’obtiendra la paix par aucune voie », a remarqué le groupe guérillero.

Finalement le document de la guérilla colombienne a invité « tous les dirigeants populaires se joindre et entreprendre ensemble le chemin vers la Nouvelle Colombie ».

« Un gouvernement qui convoque une Assemblée Nationale Constituante pour nous donner une nouvelle Constitution qui ratifie les changements en faveur du peuple, vers la paix et la vie en commun, la vraie démocratie, la souveraineté et l’intégration solidaire des peuples, comme mandat de ce grand Pacte Social », termine le communiqué.
 

Article original en espagnol, « Las FARC proponen una Asamblea Constituyente« , APM, 1er octobre 2007.

Traduction pour El Correo : Estelle et Carlos Debiasi.



Articles Par : Rédaction de l'APM

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]