Coronacircus : l’une des plus grandes arnaques financières de l’époque

Dès le début de la campagne Covid-19, j’ai dénoncé l’imposture, les analogies avec la campagne antérieure (ratée) H1N1 étant trop évidentes. Hélas, celle-ci a été beaucoup mieux préparée par les complotistes financiers à la tête des plus grandes banques et entreprises mondiales, au rang desquelles les Bigpharmas, tirant les leçons du précédent  essai qui avait échoué. Les relais ont été mieux huilés et chaque maillon qui participe à cette arnaque se trouve remercié par ce que l’on pourrait appeler des ‘retro-commissions’. Même votre généraliste qui vous vante les vertus de ce ‘vaccin’ et vous l’inocule, oui.

N’allez pas chercher une quelconque préoccupation médicale ou sanitaire à tout le cirque mis en place pour grossir et aggraver une soi-disant pandémie qui allait décimer la moité de l’humanité du côté des responsables politico-médiatiques, ceux-ci comme les autres maillons de la chaîne font partie de la courroie de transmission et se trouvent également gratifiés pour leurs bons services, mais ‘discretos’ évidemment, dans quelques paradis fiscaux qu’ils disent combattre mais qu’ils alimentent au premier rang, comme l’ont encore révélés les ‘Pandora papers’ dont bien peu des grands médias parlent (cqfd!). Rappel, l’évasion fiscale en France est estimée à ~ 80 milliards d’euros annuels dont à peine 10 % (~ 8 milliards d’euros) sont récupérés à coup de cocoricos aussi minables que ringards !

Une minorité de citoyens ne s’y sont pas trompés et continuent à résister courageusement au rouleau compresseur merdiatique qui poursuit le calendrier dicté d’en haut d’un objectif de vaccination multi-doses de toute la planète, animaux domestiques compris s’ils le pouvaient, mais se sont à mon humble avis, égarés dans des scénarios que je pense erronés, chacun essayant de s’y retrouver dans l’imbroglio qui nous est asséné à longueur d’antennes depuis bientôt deux ans où tout et son contraire ont été annoncé par les plus hautes autorités, sans le moindre mea culpa malgré de grossières bévues prouvées depuis.

Plutôt que se perdre dans les visions apocalyptiques de certains et qui je pense, les détournent du vrai sujet, j’ai dit et continue à dire que ce cirque n’est qu’une gigantesque arnaque financière orchestrée par des malades, au sens premier et entier du terme même s’ils portent costumes et cravates. Mais le citoyen ordinaire se situe à tellement d’années-lumière des chiffres de ces financiers qu’il ne comprend pas de quels montants il s’agit parce qu’il ne peut tout simplement pas se les représenter.

Pour aider à une compréhension de ces chiffres abstraits pour la plupart d’entre nous, je reprends ici un exemple que j’ai vu passer sur internet et qui résume bien ce qu’il en est, en prenant le temps comme échelle : 

1 seconde, tout le monde connaît et voit ce que c’est. 

1000 secondes, on suppose que cela doit représenter quelques minutes. Et en effet, cela représente environ 16 minutes et demi, soit un peu plus d’un quart d’heure.

1 million de secondes, c’est déjà plus compliqué à saisir, mais on imagine que cela doit faire plusieurs jours. Et cela fait environ 11 jours et demi.

Mais maintenant, 1 milliard de secondes, cela représente combien de temps ? Des semaines, des mois, des années ? En fait, 1 milliard de secondes, cela fait environ 31 ans et demi ! Saisissez bien la différence colossale entre 1 million et 1 milliard de secondes.

Voilà donc l’échelle de grandeur qu’il faut maintenant transposer à l’argent, au salaire, à la fortune pour comprendre la différence entre 1 million et 1 milliard, sachant que ceux dont on parle dans le classement des grandes fortunes possèdent souvent plusieurs milliards !

Après ce petit détour revenons maintenant à ce que l’on nous dit à propos du coronacircus. ‘’Pfizer, BioNTech & Moderna gagnent plus de 1000 dollars par seconde grâce aux seuls ‘vaccins’ Covid.  

Pfizer, BioNTech et Moderna engrangent un profit combiné de 65.000 dollars par minute grâce à leurs vaccins contre le Covid-19, selon une étude de la People’s Vaccine Alliance. L’organisation milite pour une meilleure répartition des vaccins à travers le monde.

Ces groupes pharmaceutiques ont amassé cet argent en vendant l’immense majorité de leurs doses à des pays riches, aux dépens des nations moins développées qui restent très faiblement vaccinées, déplore l’association.

D’après ses calculs, basés sur les résultats publiés par ces entreprises, le trio réalisera des bénéfices avant impôts de 34 milliards de dollars (31,5 milliards de francs suisses) cette année, soit plus de mille dollars par seconde, 65 000 dollars par minute ou 93,5 millions de dollars par jour.

Pfizer, BioNTech et Moderna se distinguent ainsi d’AstraZeneca et Johnson & Johnson qui vendent pour l’instant leurs vaccins à prix coûtant. «Il est indécent que quelques entreprises empochent des millions de dollars de bénéfice chaque heure, alors que seulement 2% des personnes dans les pays à faible revenu ont été entièrement vaccinées contre le coronavirus», a déploré Maaza Seyoum de la branche africaine de People’s Vaccine Alliance et African Alliance.’’ (www.letemps.ch)

Nul besoin d’aller s’imaginer un génocide planétaire, une apocalypse imminente, un retour du Messie et le jugement dernier dans ce plan qui est d’abord et avant tout financier, se suffisant à lui-même et aux détraqués qui en sont à l’origine. Et arrêtons-nous un moment pour bien comprendre ce dernier terme ‘détraqué’ : un alcoolique souffre d’une pathologie qui l’amène à boire toujours plus. Même ivre, il continue, ce qui en fait un malade. Il en est de même pour ces gens-là. Ils ne pourront jamais dépenser les fortunes amassées, mais il leur en faut toujours davantage. Il s’agit donc bien d’une pathologie.

Que par la suite, les gouvernements en aient profité pour élaborer un système de plus en plus intrusif pour avoir un contrôle plus serré de leurs populations, cela semble bien être le cas au travers tout ce qui s’est mis en place grâce aux technologies toujours plus pointues en la matière. Mais comme déjà dit, la Chine n’avait-elle pas instauré un contrôle des naissances par sa loi de l’enfant unique, il y a de cela plusieurs décennies, et sans aucun scénario viral comme décor ? Ne mélangeons donc pas les plans au risque de n’y rien comprendre, ce qui d’ailleurs convient bien aux déments qui sont à la manœuvre, ravis d’entretenir la perte de repères et de raison des citoyens, afin d’exacerber leurs peurs. Technique ancienne utilisée par tous les petits potentats, piétinant au passage nombre de libertés acquises de longues luttes par nos aînés. La plupart des démocraties occidentales actuelles s’articulant sur des valeurs de droite, il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir émerger d’anciens réflexes et basculer dans un autoritarisme proche de méthodes que l’on pensait appartenir aux années brunes. Les Etats occidentaux préfèrent investir dans leurs organes de contrôle de l’ordre et dans les armes plutôt que dans l’éducation, la prévention, la justice, les hôpitaux, le personnel soignant, l’accompagnement, l’aide, l’accueil et tout l’aspect social gravement abîmé par ces pratiques de délinquants. 

Au vu des présidentielles qui s’annoncent en France, et contrairement à ce que d’aucuns veulent nous faire croire, il y a bien des valeurs de droite et des valeurs de gauche qui ne sont pas identiques. Et ce n’est pas parce que le PS dans nombre de pays a été trahi par ses représentants (tels Mitterrand, Hollande et leurs valets en France, sans parler des retournements de vestes du PC) que les valeurs de gauche n’existent plus. (Lisez le dernier papier et les exemples cités par Br. Guigue à cet effet : https://reseauinternational.net/le-gauchisme-stade-supreme-de-limperialisme/). Ces valeurs de gauche sont de manière claires à l’opposé des valeurs de droite et l’un des aspects les plus marquants de cette différence est illustré par les écarts criminels à tous niveaux, y compris celui de l’environnement dont il est tant question de nos jours, entre les toujours plus riches et les précaires de plus en plus nombreux au sein même des pays nantis !

Pour revenir à l’article du ‘Temps’ : encore heureux de voir le peu de ‘vaccinés’ dans certains pays, avec ce produit génique expérimental. Il faut espérer qu’ils resteront préservés du lavage de cerveaux en cours sous nos latitudes. Cela les protégera sans doute des effets à moyen et long termes qui semblent s’annoncer médiocres voire désastreux pour ceux qui auront cru à cette fable grotesque d’un virus génocidaire en lieu et place de faire confiance à leur propre système immunitaire et de (se) soigner avec les produits disponibles qui ont fait leurs preuves. Finalement, l’on ne sait plus s’il faut rire ou pleurer de voir tant de paniqués se ruer sur ces injections… comme des mouches sur des étrons !

Vienne je jour de la justice où tous ces responsables et relais d’une telle imposture seront traînés devant les tribunaux afin d’y être jugés et condamnés pour leurs crimes contre l’humanité.

Daniel Vanhove

16.11.21



Articles Par : Daniel Vanhove

A propos :

Daniel Vanhove est Observateur civil et auteur. Son dernier ouvrage La Démocratie Mensonge – 2008 – Ed. Marco Pietteur – coll. Oser Dire.

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]