Coronavirus: les gesticulations de gouvernements d’imposteurs

Que n’entend-on et ne lit-on à propos du Coronavirus !? A peu près tout et son contraire. Ainsi, faire la nomenclature de tout ce qui a déjà été publié au sujet de ce virus énigmatique nécessiterait des pages et des pages de références. Et ne présente vraiment que peu d’intérêt, tant la confusion est grande, jusques et y compris un racisme primaire qui l’accompagne parfois.

Je préfère donc pointer les gesticulations hypocrites de nos gouvernements, avec en exemple celui de la Macronie, tant l’incompétence de cette équipe au pouvoir se vérifie décidément dossier après dossier. 

Dernier en date, le Covid-19 ou plus simplement et dans le langage populaire, le Coronavirus. Au point qu’existe un site mis en ligne par le gouvernement français : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus pour celles et ceux que le sujet taraude, et censé répondre aux interrogations citoyennes. Vous pourrez lire les engagements ‘théoriques’ promis par le gouvernement, et comme d’habitude, bien éloignés des réalités quotidiennes que tout le monde peut vérifier.

Je passe sous silence les interventions de différents ministres ayant chacun donné leur interprétation du virus et de ses conséquences possibles ou non. Les contradictions ont fait le buzz… entre autres, celles de la Ministre de la Santé, Mme Buz…yn, qui n’en est pas à ses premières inepties.

Dernièrement, le maire de Montpellier, Ph. Saurel, issu de la lignée de l’ancien maire G. Fraîche (PS), mais pas tout à fait ; et proche de M. Valls (PS aussi et qui ne sait où trouver une planque, en Espagne ou en France ?) ; puis du courant LREM (ni de droite ni de gauche comme l’affirme son président) ; mais vu les dérives nombreuses du gouvernement Philippe, se disant ensuite un peu plus à gauche quand même… bref, une girouette comme tant d’autres élus du pays en fonction de leurs petits calculs électoraux, annonçait les mesures prises pour contrer l’épidémie du Coronavirus lors des deux prochaines élections municipales des 15 et 22 mars (Lire : https://www.montpellier.fr/evenement/24686/3624-mesures-de-prevention-contre-le-coronavirus-covid-19-dans-le-cadre-de-l-organisation-des-bureaux-de-vote-lors-des-elections-municipales.htm)

‘’ Ph. Saurel y explique : « Nous sommes devant une épidémie complexe, multiforme. C’est pourquoi nous tenons évidemment compte de toutes les recommandations du Ministère de la Santé, et nous prenons ce jour une série de protocoles complémentaires afin de permettre à chaque citoyen de venir voter en toute sérénité. »

La Ville de Montpellier prévoit également un nombre suffisant de stylos dans les bureaux, afin que chacun des votants puisse utiliser un stylo personnel lors de la signature. Ce sont donc 160.000 stylos commandés pour le premier tour, 160.000 commandés pour le second tour, par la Ville de Montpellier.

Votants et personnes mobilisées pourront soit utiliser sanitaires accessibles et fléchés pour l’occasion, où du savon sera mis à disposition pour se laver les     mains, soit se servir du gel hydro alcoolique mis à disposition à l’entrée de chaque bureau de vote. Les urnes seront elles-aussi nettoyées régulièrement par les secrétaires de bureaux, ainsi que les isoloirs.

Sur site, un affichage dédié invitera les citoyens à garder leur distance dans les files d’attente, recommandant 1 mètre d’intervalle entre chaque individu, et rappellera les gestes barrières, efficaces pour lutter contre la propagation de l’épidémie :

  • Saluer sans se serrer la main ;
  • Eviter les embrassades ;
  • Se laver les mains très régulièrement ;
  • Tousser ou éternuer dans son coude ;
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique. ‘’

De manière beaucoup plus prosaïque et loin de ces gesticulations imbéciles, voyons plutôt à quoi sont confrontés les étudiants des collèges & lycées de la ville gérée par Ph. Saurel. D’après d’innombrables témoignages recueillis auprès des collégiens & lycéens, voici ce qu’il en est dans le quotidien de ces jeunes : depuis des années, les toilettes – lieux où il ne faut pas avoir fait Bac + 8 pour savoir qu’ils sont les plus susceptibles d’abriter des germes en tous genres – sont dépourvues de savon, de papier-toilette, de serviettes ou d’appareils pour s’essuyer ou se sécher les mains, et dans certains cas, même de portes permettant de les fermer pour y préserver votre intimité. En d’autres mots, il y fait ‘dégueulasse’.

Pour des adolescents souvent entassés par près de 40 dans des classes surpeuplées, à cet âge où le rapport au corps et l’intimité sont essentiels, et où la plupart des filles doivent gérer mensuellement leurs règles, voilà ce qu’il en est de l’hygiène. N’allez donc pas croire qu’existeraient des équipes de nettoyage spécialement affectées en cette période exceptionnelle où les risques de contagion sont évidents. Bref, une honte ! 

Ainsi, pouvez-vous aisément comprendre que les étudiants n’ont ni la possibilité de se tenir à un mètre de distance les uns des autres ; ni de se laver les mains régulièrement et dans les meilleures conditions ; sans parler de se saluer par des gestes que, sauf exception, les jeunes ne pratiquent pas entre eux.

Toute cette mise en scène grotesque et hypocrite n’a pour seul avantage que révéler une fois encore, l’incompétence et la désinvolture fondamentales qui animent ces imposteurs d’élus ! Ils font semblant de se préoccuper de la population, alors qu’ils s’en contrefichent éperdument. Et l’exemple de la ville de Montpellier n’est pas le seul  : https://www.lavoixdunord.fr/722612/article/2020-03-09/coronavirus-les-parents-d-eleves-des-hauts-de-france-reclament-du-savon-dans-les

Loin des beaux discours, ça c’est l’incontournable réalité à laquelle les enfants sont confrontés dans les établissements gérés par les élus, ces imposteurs de nos gouvernements !

Daniel Vanhove

10.03.20



Articles Par : Daniel Vanhove

A propos :

Daniel Vanhove est Observateur civil et auteur. Son dernier ouvrage La Démocratie Mensonge – 2008 – Ed. Marco Pietteur – coll. Oser Dire.

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]