Print

COVID-19: “Made in China”?
Par Mondialisation.ca
Mondialisation.ca, 15 mars 2020

Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/covid-19-made-in-china/5642831

Sélection d’articles :

Comment les Cygnes Noirs façonnent la panique de la planète

Par Pepe Escobar, 11 mars 2020

La planète est-elle sous le coup d’une série de « Cygnes Noirs » – un effondrement de Wall Street causé par une prétendue guerre du pétrole entre la Russie et la Maison des Saoud, plus la propagation incontrôlée du Covid-19 – conduisant à un « pandémonium d’actifs croisés », comme le prétend la holding japonaise Nomura ?

 

Covid-19: «la faillite d’un système»

Par Bruno Guigue, 13 mars 2020

On aura tout lu, tout vu, tout entendu : « le régime chinois a fait faillite », la Chine est « au bord du gouffre », le « système s’écroule », Xi Jinping est « politiquement en danger » et « pris au piège », la « dictature est chancelante », le « totalitarisme est ébranlé » et « avoue son échec », « rien ne sera plus comme avant » … Une chose est sûre en effet, c’est que rien ne sera plus comme avant, et pour une bonne raison : la République populaire de Chine a manifestement vaincu l’épidémie du Covid-19 en deux mois.

 

Phase de confinement: Ce n’est pas un scénario futuriste

Par F. William Engdahl, 13 mars 2020

Chaque jour, l’actualité mondiale fait état d’un plus grand nombre de personnes dans un plus grand nombre de pays diagnostiquées « positives » à la maladie du coronavirus, désormais appelée COVID-19. L’augmentation du nombre de cas signalés s’accompagne d’une nervosité généralisée, qui prend souvent la forme d’une panique pour l’achat de masques, de désinfectants, de papier toilette, de conserves. On nous dit d’accepter les résultats des tests comme étant fondés sur la science.

 

Coronavirus COVID-19: “Made in China” ou “Made in USA”?

Par Prof Michel Chossudovsky, 14 mars 2020

Trump affirme que le coronavirus a été « fabriqué en Chine » (« Made in China »).  Et que la Chine menace les États-Unis. Le président des États-Unis veut faire croire aux Étasuniens que la pandémie de coronavirus porte l’étiquette « Made in China ». Le secrétaire d’État Mike Pompeo l’appelle le « Coronavirus de Wuhan ».  Le « grand mensonge » a commencé le 30 janvier lorsque le directeur général de l’OMS, sous la pression de puissants intérêts économiques étasuniens, a déclaré une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI) avec seulement 150 « cas confirmés » (par l’OMS) en dehors de la Chine, dont six seulement aux États-Unis. On a alors parlé de pandémie. 

 

Les leçons immediates du coronavirus

Par Jean-Yves Jézéquel, 14 mars 2020

Dans les articles précédents, concernant la crise sociale et les revendications des Gilets jaunes, nous avions plusieurs fois évoqué ce qui serait une possibilité à envisager dans un avenir devenu proche: face à la surdité des « élites » refusant de changer quoi que ce soit à leur délire de toute-puissance, dans un entêtement idéologique à défendre la « cause ultralibérale », nous conduisant à la catastrophe déjà visible sur bien des plans et à bien des endroits de la Planète, il faudrait se faire à l’idée que la nature pourrait bien se mêler de venir elle-même faire le ménage sur Terre.

 

COVID-19: un scandale sanitaire pour les pays impérialistes en déclin et un séisme économique et géopolitique mondial !

Par Vincent Gouysse, 14 mars 2020

Au final, il ne faudra pas attendre plusieurs années pour se rapprocher de la vérité sur les origines de la pandémie actuelle. C’est un média alternatif anti-impérialiste canadien qui a levé le lièvre dans une série de plusieurs articles : la pandémie mondiale n’a pas débuté en Chine, mais aux USA il y a déjà plusieurs mois. Ces articles s’appuient notamment sur l’analyse des différentes variantes recensées du COVID-19 (5 principales), toutes présentes aux USA, mais pas en Chine, dans le Hubei, là où le premier foyer de l’épidémie a été déclaré…

 

Organisations communales et gouvernement bolivarien, front commun contre l’épidémie

Par Thierry Deronne, 15 mars 2020

Pour enrayer la propagation du Coronavirus au Venezuela, Cuba et la Chine pallient le blocus en envoyant médicaments et matériel. Dix mille traitements d’interféron,  ce médicament cubain industrialisé par Pékin et qui a sauvé de nombreux patients chinois en renforçant leurs défenses (1) sont déjà sur place.

 

Pour consulter tous les articles récents cliquez ICI

Soutenez le Centre de recherche sur la Mondialisation :

Devenez membre de Mondialisation.ca

 

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.